logo article ou rubrique
Couvrez ce rapport que je ne saurais voir...
Article mis en ligne le 12 mars 2011

par Irna

7 commentaires Voir les commentaires

Tartuffe. (Il tire un mouchoir de sa poche.)
Ah ! mon Dieu, je vous prie,
Avant que de parler, prenez-moi ce mouchoir.

Dorine
Comment ?

Tartuffe
Couvrez ce sein que je ne saurais voir.

Molière : Tartuffe ou l’Imposteur [1]

On n’entend plus beaucoup parler du Dr Nabil Swelim sur le site de la Fondation depuis 2008 et la publication de son "rapport". Ce rapport, sur lequel les "pyramidomaniaques" s’appuient (en) pour affirmer la validation des théories de M. Osmanagic, ne restera sans doute pas dans les annales de l’archéologie - mais peut-être dans celles de la pseudo-archéologie, si l’on en juge par exemple par ces commentaires (en). Suite à mes quelques réflexions sur son rapport, le Dr Swelim m’avait envoyé une série de mails annonçant une réponse cinglante ; depuis, plus rien.

Pourtant, il semble qu’il ait publié en août 2010 un complément à son premier rapport sur les "pyramides" de Bosnie, intitulé "Visocica in the balance", complément qu’on peut trouver sur son propre site (en) et ci-dessous :

"Visocica in the balance"
Source

Que contient ce complément ? Si le Dr Swelim y apparaît toujours aussi agressif envers ceux qui sont en désaccord avec lui, et toujours quelque peu imbu de lui-même, on y trouve quand même quelques réflexions intéressantes, qui montrent que sa position a semble-t-il beaucoup évolué entre mars 2008 et août 2010 :

- Sans doute pour ne pas se désavouer totalement par rapport à ses écrits et positions publiques de 2007-2008, le Dr Swelim maintient son idée d’une nouvelle branche de la science, la "science des pyramides" [2], l’objet de cette nouvelle science étant l’étude de tous les objets pyramidaux, quelle que soit leur origine. A ce titre, il maintient donc que Visocica et Pljesevica sont bien des "pyramides" pour la seule et unique raison qu’elles ont bien une forme pyramidale : "Conclusion 1. At Visočica we have tolerable scenarios, similar to, the local ones at Mexico, China and elsewhere. Thus the pyramid hill Visočica is a new introduction to the local scenarios of pyramid science. Conclusion 2. Because Visočica has small deviations from the classical format as some of the Egyptian pyramids do ; I believe that Visočica is justified for a pyramid nomination". Comme je l’avais déjà noté, il y a là un jeu sur les deux sens du mot pyramide, le sens strictement géométrique, le Dr Swelim prétendant qu’il n’a jamais utilisé que celui-ci ; et le sens archéologique, de monument édifié par l’homme, qui est bien sûr celui qui est universellement compris lorsque le scientifique qui s’exprime est, non pas un mathématicien, mais un égyptologue...

- Le Dr Swelim mentionne par ailleurs une série de sources qui étaient absentes de son premier rapport ; le plus intéressant est qu’on y apprend que M. Osmanagic ne lui a envoyé apparemment qu’une liste de rapports, dont il lui résume le contenu. Cette liste (en) est disponible sur le site du Dr Swelim :

"Semir Osmanagich reports the Results of the following analyses"
Source

Je découvre d’ailleurs à cette occasion quelques autres "rapports" que la Fondation n’a jamais publiés, en plus de ceux évoqués ici ; par exemple celui-ci : "Institute for Physics “Rudjer Boskovic”, Zagreb, Croatia, February 2010, Roentgen diffraction analysis and phased analysis : “Sample from the megalith K-2 is an artificial ceramic material (quartz, calcite, muscovite).”", pour lequel je serais très curieuse de voir comment est prouvé l’existence de ce "matériau céramique artificiel". Question : le Dr Swelim a-t-il réellement lu aucun de ces "rapports" ? On peut en douter ; en tout cas, il n’en a utilisé aucun ni dans son rapport de 2008 ni dans ce complément de 2010. Par contre, il semble qu’il ait eu le temps de lire depuis 2008 quelques textes de géologues (Robert Schoch, Sejfudin Vrabac, un géologue égyptien présent à la "conférence internationale" de 2008, Mohamed El-Anbaawy [3]), tous partisans de l’origine naturelle des pyramides ; ce qui est un progrès par rapport à 2008 où il avait splendidement ignoré toute opinion des géologues...

- Plus intéressant encore : le Dr Swelim ne semble plus du tout convaincu qu’il y ait eu la moindre intervention humaine à l’oeuvre sur les "pyramides" de Visoko. Qu’on en juge : "If nature creates a geological pyramid shape, why don’t we give it the proper descriptive term : pyramid hill ? The arguments on this nomination at Visočica persist because of : 1) little knowledge on PYRAMID SCIENCE, 2) wrong belief that pyramids are MANMADE ; and 3) opinions driven by DISAGREEABLE ATTITUDES." ("Si la nature crée une forme géologique pyramidale, pourquoi ne lui attribuerions-nous pas ce terme descriptif propre : colline pyramidale ? Les désaccords persistent sur cette appellation pour Visocica à cause : 1) de connaissances insuffisantes sur la SCIENCE DES PYRAMIDES, 2) de la fausse idée que les pyramides sont FAITES PAR L’HOMME ; et 3) d’opinions influencées par des attitudes DÉSAGRÉABLES.") ; "At Visočica the calculated base is found to be rectangular but in fact there is no physical base for this natural structure." ("Pour Visocica la base calculée est rectangulaire, mais en fait cette structure naturelle n’a pas de base physique") ; "Field archaeology is a tool which can reveal information about the object and if the pyramid is manmade or if there are any human interventions. [...] If no traces are found then our pyramid hill becomes a geological case." ("L’archéologie de terrain est un outil qui peut révéler des informations sur l’objet, dire si la pyramide est fabriquée ou s’il y a des traces d’intervention humaine. [...] Si aucune trace n’est trouvée, alors notre pyramide devient un cas géologique") ; "archaeological finds, when unearthed,
will show the true status, this has not been attempted and until then we may dismiss human intervention."
("Les trouvailles archéologiques, une fois déterrées, montreront le vrai statut [de la pyramide], cela n’a pas encore été essayé, et en attendant nous pouvons éliminer l’intervention humaine")...

Bref, on peut résumer la nouvelle opinion du Dr Swelim : oui, Visocica et Pljesevica sont des pyramides, mais ce sont des pyramides naturelles !

Très curieusement, on ne trouve aucune trace de ce "complément" au rapport de 2008 sur le site de la Fondation, ni sur celui de la "conférence internationale" (en) de 2008, où avait pourtant été publié le rapport du Dr Swelim. Il serait pourtant étonnant que l’auteur n’ait pas communiqué ce rapport à M. Osmanagic. En tout cas, il y a au moins un proche de la Fondation, et membre du "SB Research Group", qui dispose très probablement de ce texte, c’est M. Nenad Djurdjevic, qui annonçait (it) il y a peu qu’une "mise à jour de 2010" du rapport du Dr Swelim était disponible sur son site... sauf qu"elle n’est disponible que dans la section "réservée aux membres du site". Et devinez qui accepte (en) - ou non [4] - les nouvelles inscriptions sur le site ? Apparemment, il y a des documents qu’il faut montrer patte blanche pour obtenir, et dont la lecture doit être jugée trop dangereuse pour les "incroyants"...