logo article ou rubrique
De l’anonymat et des pseudonymes
Article mis en ligne le 9 août 2014

par Irna

13 commentaires Voir les commentaires

Comme le lecteur qui suit les échanges sur Facebook ou les forums autour du film La Révélation des Pyramides l’a peut-être constaté, un des reproches adressés par M. Grimault à moi-même comme à d’autres critiques du film est notre anonymat et notre utilisation de pseudos. Or j’ai récemment observé qu’un texte publié sous la signature de Jacques Grimault se retrouvait absolument identique quelques mois plus tôt sous la plume d’un ardent supporter du film ; par la suite, les intervenants sur le site Nioutaik (voir les commentaires de l’article « La Révélation des Pyramides, le documentaire en mousse » ont relevé d’autres cas quelque peu suspects de supporters du film ayant tendance à copier les arguments et le style de M. Grimault. La supposition que M. Grimault aurait pu recourir à l’emploi de pseudos a immédiatement provoqué une réaction indignée sur la page Facebook du film :

Les trolls projettent sur les autres leurs propres tares
Ainsi Jacques s’amuserait-il, alors qu’il vient d’atteindre le bel âge de 60 ans, à faire des multicomptes en s’affublant de divers pseudos…
Le prendraient-ils pour un geek ? On nage en plein délire.

J’invite donc le lecteur à procéder à un petit jeu sur quelques profils de supporters, puis à tirer ses propres conclusions. Les profils en question sont ceux-ci :
- michel croix (YouTube)
- Corruptio Optimi Pessima (YouTube)
- Merlu Berlu (YouTube)
- didier firont (YouTube)
- et enfin Mrlk4r (YouTube).

Le petit jeu auquel je vous invite est celui, non pas des « sept différences », mais des « sept ressemblances ».

Première ressemblance

Les cinq pseudos ci-dessus ont tout d’abord un point commun : leur intérêt est exclusivement centré sur le film La Révélation des Pyramides, qui est le seul sujet sur lequel ils interviennent dès qu’un commentaire critique ou même simplement dubitatif apparaît sur le film. Seule exception : Corruption Optimi Pessima a posté un commentaire identique sur trois vidéos en janvier 2014 à propos de l’interdiction du spectacle de Dieudonné.

Deuxième ressemblance

Autre point commun de ces cinq pseudos : ils semblent tous avoir un peu de mal avec l’interface YouTube/Google+, et passent leur temps à se plaindre de ne pas retrouver des messages, de ne pas pouvoir poster etc.

Troisième ressemblance

Une tendance à entrelarder le texte de leur interlocuteur de leurs réponses et commentaires, n’hésitant pas à couper au milieu d’une phrase, ce qui rend le tout quasi illisible :

A noter que c’est également un gros défaut de Jacques Grimault, qui use et abuse du procédé, comme par exemple ici.

Quatrième ressemblance

Une tendance à poster de gros pavés au contenu identique, pavés qu’on retrouve d’ailleurs parfois sous la plume de Jacques Grimault lui-même. On en prendra un exemple, celui du texte contenant les citations de Petrie reprises de Graham Hancock que j’ai évoqué dans un autre article. Le même texte est repris par Mrlk4r  :

par michel croix :

par didier firont :

Encore plus fort, Corruptio Optimi Pessima et Merlu Berlu ont tous les deux fait eux-mêmes la traduction avec l’original en anglais sous les yeux, et obtiennent le même texte au mot près, y compris la citation inexistante de la page 25 :

Ce texte n’est qu’un exemple, le lecteur curieux en trouvera beaucoup d’autres ; faire une recherche sur les profils des cinq pseudos par exemple avec « Jean-Baptiste Prosper Jollois et Édouard de Villiers du Terrage », « le sculpteur Nestor Lhote », « l’égyptologue René Adolphe Schwaller de Lubicz », « le géomètre et hydrographe Léon Mayou » etc.

Cinquième ressemblance

Autre caractéristique commune aux cinq pseudos : la tentative, fréquente, d’intimider l’adversaire en l’accusant de diffamation :

voire, dans les cas les plus graves, en le menaçant d’un procès :

(Petite précision : à ma connaissance, aucun des "22 diffamateurs", dont je suis censée faire partie, n’a reçu pour le moment la moindre nouvelle de la justice...)

Sixième ressemblance

Par contre, les mêmes ne rechignent pas à insulter leurs interlocuteurs, de préférence dans un registre quelque peu désuet :

et en utilisant des formulations étrangement identiques :

Ma préférée reste quand même l’expression « médiocre et insignifiant, du haut de ses minuscules remontrances d’emplumé », qui semble aussi avoir la faveur des cinq pseudos :

ainsi d’ailleurs que de Jacques Grimault lui-même, par exemple ici.

Septième ressemblance

Dernier point : ces pseudos partageant idées, expressions, méthodes, il n’est pas très étonnant qu’ils se connaissent bien. Ils "aiment" beaucoup les commentaires les uns des autres :

et se retrouvent régulièrement sur les mêmes fils :

Plus curieusement, il arrive que l’un reprenne au pied levé la conversation entamée par un autre. Ainsi, Merlu Berlu enchaîne sur un échange débuté par Mrlk4r :

ou prend le relais de Corruptio Optimi Pessima suite à un problème de compte « bloqué » :

Corruptio Optimi Pessima n’est d’ailleurs pas le seul à avoir des « problèmes de compte », cela arrive aussi régulièrement à michel croix :

injustement soupçonné d’être un des « fake compte youtube qui viennent poster sur les vidéos de LRDP » :

Conclusion ?

Je laisse le lecteur la tirer par lui-même. Un indice quand même pour l’aider à résoudre cette difficile énigme : michel croix postait ceci en juin 2014 :

Or je n’ai aucun souvenir d’avoir jamais discuté avec un quelconque michel croix (ni d’ailleurs aucun des quatre autres pseudos). La seule personne avec qui j’ai discuté (quelques jours, et non « durant 6 longs mois ») au sujet du pyramidion est un certain... Jacques Grimault - et encore, la discussion, qui est toujours visible ici, s’est surtout déroulée avec Patrice Pooyard.

(Inutile de préciser par ailleurs que le message de « michel croix » n’est qu’une suite de mensonges caractérisés, comme le lecteur pourra le vérifier facilement en se reportant à la discussion mentionnée ci-dessus et à l’article qui a provoqué l’ire de Jacques Grimault. Et que ce dernier n’est bien sûr censuré ni sur mon site ni sur ma page Facebook...)

Si, malgré cet indice, le lecteur donnait sa langue au chat, je lui suggère d’aller poser la question sur la page du film : « Jacques s’amuserait-il, alors qu’il vient d’atteindre le bel âge de 60 ans, à faire des multicomptes en s’affublant de divers pseudos » ?


Mise à jour - 12 août 2014

Un sixième pseudo au secours des cinq premiers

Un sixième pseudo, Sapere Aude, vient en effet de se dénoncer sur la page Facebook du film, de peur qu’on ne soupçonne Jacques Grimault d’être derrière les autres :

Et effectivement, Corruptio Optimi Pessima me dit la même chose sur Google+ :

Curieux comme cette histoire en rappelle une autre, celle des « likes » achetés sur Facebook, où un fan s’était également dénoncé pour dédouaner les responsables de la page :

Soit, Sapere Aude aime tellement Jacques Grimault qu’il lui emprunte ses textes, ses insultes, sa façon d’entrelarder sa prose dans celle des autres...

Restent quand même quelques mystères : puisque c’est Sapere Aude / Corruptio qui a traduit les citations de Petrie « directement de l’anglais », en y insérant une fausse citation page 25 :

cela signifie-t-il que c’est Jacques Grimault qui recopie les textes de ses fans, plutôt que les fans qui recopient les textes de Jacques Grimault ?

Et qui est la mystérieuse personne avec qui j’aurais « échangé durant 6 longs mois », qui m’aurait « fourni les textes de Rainer Stadelmann », montré que je confondais « angle d’arête et angle d’apothème », et dont j’aurais du coup « censuré toutes les interventions » (et où d’ailleurs ?) ???


Mise à jour - Août 2015

Et de sept !

Nouvel ajout à la collection de pseudos, un certain Cui Prodest...