logo article ou rubrique
De l’ouverture d’esprit des pyramidiots
Article mis en ligne le 12 novembre 2018

par Irna

4 commentaires Voir les commentaires

On sait à quel point les tenants de l’archéologie dite « romantique » (Atlantes, ancienne civilisation supérieure disparue, anciens aliens...) se targuent d’avoir l’esprit ouvert, par contraste avec les archéologues « officiels » dogmatiques, qui refusent de les écouter et cherchent par tous les moyens à les faire taire. Lesdits tenants nous donnent régulièrement des exemples de cette ouverture d’esprit, et de leur capacité à débattre et argumenter sans recourir à l’insulte :

ou à la menace :

Le dernier exemple en date de cette belle ouverture d’esprit a malheureusement entraîné la mort d’une excellente chaîne vidéo, celle de Gollum Illuminati, clôturée par YouTube suite à des signalements répétés pour atteinte aux droits d’auteurs :

Comme on le voit, l’auteur de ces signalements est la société Jayan Films, créée par Patrice Pouillard (sur le papier son père René) pour réaliser BAM, la suite de LRDP, dont on parlera bientôt.

La vidéo qui a provoqué l’ire (à retardement puisqu’elle était publiée depuis deux ans) de Pouillard : La Révélation des Pyramides revisitée...

Patrice Pouillard se félicite sur Twitter que ses signalements aient provoqué la fermeture de la chaîne de Gollum :

Seul petit problème, bien sûr : la chaîne de Gollum n’a jamais été monétisée, et Pouillard le sait parfaitement. Tout le travail fourni par lui était bénévole, réalisé sur son temps libre, et il n’a jamais tiré un centime de sa chaîne. Quant aux extraits des « œuvres » de Pouillard qu’il utilisait pour ses vidéos critiques, ils entraient parfaitement dans le cadre des exceptions au droit d’auteur :

Lorsque l’oeuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire : [...]
3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source :
a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées ; [...]
4° La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre ;

Les signalements de Pouillard n’ont donc qu’un seul but : censurer un contenu critique gênant, particulièrement à l’approche de la sortie de son nouveau film... Ou comment utiliser le pouvoir discrétionnaire d’une entreprise capitalistique américaine pour faire taire la critique. Comme le disait un internaute qui avait tout compris :

On n’a jamais combattu efficacement les idées par la force. En agissant ainsi, ces extrémistes de la pensée singent les intégristes religieux ou les groupements sectaires tout en s’en défendant : ils demandent à leurs amis Google et Facebook, compagnies privées non élues démocratiquement, de faire régner l’ordre.

Petite devinette : sauras-tu trouver le nom de cet internaute ?

***

Gagné ! C’est un certain Patrice Pouillard, le 17 janvier de cette année :

Source

***

Petit florilège, pour finir, des réactions provoquées par le twit de Pouillard :

etc...

Patrice Pouillard n’a semble-t-il jamais entendu parler de l’effet Streisand !