Forum de l'article

"Quand la nature trompe les archéologues"

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
"Quand la nature trompe les archéologues"
Nedzad - le 28 septembre 2010

Bonjour,

Je voudrais simplement attirer votre attention sur le fait qu’il y a pas mal d’archéologues à Visoko cette année et que l’action internationale de solidarité nommée « Mrav » (fourmis) a connus un grand succès. Alors comment vous expliquez l’enthousiasme des gens venus des quatre coins du monde et qui offrent leurs temps et l’énergie afin d’aider déterrer les pyramides ?
Donc si j’ai bien compris et d’après vous tous ces gens sont aveugles et cons, puisque il s’agit des phénomènes naturels et eux après quasi quatre mois d’activité ne se sont pas rendu compte des "inventions" de la part de Dr Osmanagic.
No comment.
Cordialement, Nedzad

"Quand la nature trompe les archéologues"
Irna - le 29 septembre 2010

Bonjour Nedzad,

où avez-vous vu que je considère les volontaires venus participer aux fouilles de M. Osmanagic comme des "cons" ? Un peu naïfs, sans doute, enthousiastes, c’est évident, mal informés, très certainement. Le fait que des millions de gens lisent l’horoscope dans le journal tous les matins, et y croient, n’est aucunement une preuve de la validité de l’astrologie. Que beaucoup de gens ne soient pas aptes à déceler les supercheries de M. Osmanagic ne m’étonne pas outre mesure : d’une part on a affaire à des phénomènes naturels assez surprenants, qui peuvent dérouter beaucoup de monde, y compris d’ailleurs des gens qui ont pourtant un minimum de bases en géologie ou archéologie, et que l’équipe de la Fondation entremêle habilement avec des éléments archéologiques réels ; d’autre part M. Osmanagic joue sur beaucoup de registres différents, et exploite très habilement la soif de merveilleux et de spectaculaire de beaucoup de gens.

Deux petites remarques :
- à ma connaissance, aucun des volontaires n’est resté "quatre mois" sur place, puisque le chantier était organisé par roulements d’une dizaine de jours ;
- en ce qui concerne les "nombreux archéologues" présents là-bas cet été, j’attends de voir ; à l’exception d’un seul, ces "archéologues" ne sont pas nommés : on nous parle d’archéologues italiens, britanniques, mais tout ce qu’on a c’est des prénoms : Sara, Alfredo, Ricardo... Difficile de savoir qui sont réellement ces gens ! S’il s’agit réellement d’archéologues, nul doute qu’un jour ils finiront par publier quelque chose ; en attendant, il n’y a toujours aucun résultat scientifique disponible. Par ailleurs l’actuel "archéologue en titre" de la Fondation, Mislav Hollos, est en fait un ancien étudiant en histoire de l’art (et musicien), dont la seule publication porte sur la "comedia dell’arte dans l’oeuvre de Jacques Callot"...

Si vous prenez la peine de parcourir ce site, vous y trouverez de multiples exemples des mensonges, semi-vérités et contre-vérités proférés par M. Osmanagic et sa Fondation depuis 4 ans. Rien de ce que j’ai pu lire cet été n’est susceptible de me faire changer d’avis pour le moment : toute cette histoire n’est qu’une gigantesque fraude, et une fraude consciente de la part de ses perpétrateurs. Autant j’admire l’énergie et l’enthousiasme des volontaires de tous pays qui sont allés à Visoko cet été, autant je déplore que cette énergie et cet enthousiasme n’aient pas été mis au service d’un projet plus sérieux et plus enrichissant - aussi bien pour la Bosnie et ses habitants que pour les volontaires eux-mêmes. Je souhaite pour eux que leur déception ne soit pas trop grande quand ils réaliseront qu’ils ont été utilisés par un groupe de gens manipulateurs et malhonnêtes...

Cordialement, Irna