Forum de l'article

« La Révélation des Pyramides » : les références de Jacques Grimault - II

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - II
elsachoc - le 14 août 2013

A noter également les découvertes très récentes de Pierre TALLET à Ouadi El-Jarf, le plus vieux port du monde contemporain de Kheops. Les fouilles ont permi de découvrir les plus anciens papyrus à ce jour dont certains détaillent très précisement la logistique d’une équipe de tailleurs de pierre du chantier de la Grande Pyramide.

Cette découverte vient conforter les connaissances que les égyptologues ont de cette période et bien évidement confirmer l’identité du donneur d’ordre.

On est loin, mais très loin du flou supposé sur l’identité du Roi ayant commandé la Grande Pyramide.

Un pan entier de la thèse de M GRIMAULT s’écroule...

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - II
elsachoc - le 14 août 2013

... sauf si évidement, M GRIMAULT nous ressortent l’argument du "on ne peut pas dater un papyrus" ou "ce n’est pas parce que les documents mentionnent clairement le chantier de la Pyramide de Kheops qu’il s’agit forcément de la Grande Pyramide"....

Ou que les documents retrouvés n’expliquent toujours pas les techniques et moyens employés pour permettre la taille des blocs...

La faiblesse des arguments employés par l’auteur se résument à demander à ce qu’on leur démontre que c’est possible alors qu’eux même ne proposent aucune alternative hormis de critiquer à la hache les hypothèses des egyptologues en la matière, en refusant d’étudier ou d’accepter les études déjà menées...

Et un fait n’a jamais été un argument ni une démonstration. Un fait n’a jamais eu pour but de convaincre. Un fait permet d’attayer une démonstration et il ne vaut que par le sens qu’on veut bien lui donner.

Et effectivement, on a l’impression que la bibilothèque de l’auteur se résume à un empilement d’oeuvres anciennes et dépassées, croyant fermement que ce qui est ancien est solide (ça me rappelle quelque chose...).
L’Egyptologie, comme l’histoire, n’est pas une science figée. Ce qui a été écrit par le passé est souvent remis en cause, modifié et amendé au fur et à mesure des découvertes archéologiques qui sont faites.

Alors oui, l’égyptologie est un domaine fermé, les égyptologues sont des chercheurs formaté, tout comme un mathématicien ou un physicien peuvent l’être dans leur domaine de compétence. Les remises en question sont plus difficiles que dans d’autres domaines, mais c’est en leur apportant la preuve qu’ils changent et acceptent. Pas en les traitant d’ignares, de dogmatiques ou de troll.

D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’aucun spécialistes ne s’amuse à venir débattre là où ça n’est que perte de temps.

Car l’on peut bien être certain d’une chose : que M Grimault ne cherche en aucun cas à être convaincu ou débattre.

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - II
irna - le 14 août 2013

J’avais posé la question à M. Grimault sur les découvertes de Pierre Tallet. De ce que je déduis de sa réponse plutôt confuse (https://www.facebook.com/irnafrance/posts/10201084115413885?comment_id=6096763&offset=650&total_comments=936), il semble considérer que les Egyptiens du temps de Khéops n’auraient fait que participer à la couverture de la pyramide, alors que le chantier du noyau et de la structure interne serait bien antérieur... Je n’ai pas réussi à comprendre ce que venait faire là le papyrus de Berlin...

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - II
elsachoc - le 14 août 2013

il semble surtout adapter son discours en fonction du sens du vent...

Et en plus c’est incompatible avec les thèses qu’il defend. On ne peut pas affirmer d’un coté que la construction de la pyramide est plus ancienne que Kheops, qu’elle n’a pas été construite par les AE , et dire d’un autre coté que les AE ont participé à la construction.
Si c’est en même temps que les supposés "batisseurs", on aurait des traces récentes de leur présence. Si c’est antérieur, alors les dimensions de la GP sont fausses et la grande démonstration mathématique ne vaut plus rien, car basée sur les dimensions supposée de la GP, parement compris.

donc à part lui trouver un témoin vivant de la construction ou bien trouver un moyen pour l’envoyer à cette époque, on pourra lui montrer toutes les preuves du monde, ça n’ira pas.

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - II
irna - le 14 août 2013

De toute façon, comme vous le disiez plus haut, il est évident que M. Grimault ne cherche pas vraiment à débattre, ni même d’ailleurs à convaincre rationnellement...