Forum de l'article

« La Révélation des Pyramides » : les références de Jacques Grimault - III

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - III
DidierCC - le 14 août 2013

Dans le film LRDP, vers la fin, il y a une figure accompagnée du commentaire suivant, je cite de mémoire : "Si on prend la coupe de la grande pyramide, et qu’on l’agrandit 5 fois, qu’on fait glisser ce triangle au sol, on obtient un grand triangle qui passe par le sommet de la pyramide de Mykérinos, il passe aussi sur la tête du Sphinx." C’est la figure basique des travaux de Gruais-Mouny qui ont extrapolés à partir de ce constat.

On trouve cette figure dans "Le Grand secret des Pyramides de Guiseh", reprise ensuite dans "Le Grand secret du Sphinx de Guiseh". Je met la page de la figure, en lien.

Ceci n’est bien sûr qu’un petit élément des énoncés du film.

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - III
irna - le 16 août 2013

Merci pour ces précisions, je vais ajouter une mise à jour. Pour information, on trouve "Le grand secret des pyramides de Guizeh" en téléchargement libre ici : http://fr.bookos.org/g/Guy%20Gruais, la figure que vous mentionnez est la figure 17 page 46.

On retrouve effectivement également dans ce livre pas mal d’éléments du film, en particulier tous les jeux sur la coudée, Pi et Phi...

"La Révélation des pyramides" : les références de Jacques Grimault - III
elsachoc - le 20 août 2013

et de façon plus générale, le documentaire s’inspire assez largement de la littérature du genre (Graham Hancock, Robert Bauval et autres....) mais sans jamais citer qui que ce soit car bien évidement, ce n’est pas Grimault qui s’est inspiré d’eux, mais eux qui ont repris ses travaux de 40 ans bien évidement...

J’ai commencé à écouter en postcast les interviews de Grimault en radio, c’est toujours la même communication :

- "j’ai découvert par hasard",
- "j’ai étudié 40 ans, j’ai été voir sur place, j’ai pu constater, j’ai pu discuter etc...
- je montre que les théories admises ne sont pas possibles, sans pour autant proposer la solution
- renvoyer les réponses à plus tard : une oeuvre en plusieurs volets dont les "pourquoi", "comment" et "par qui" en sont les derniers opus...
- avancer qu’on a les preuves détaillées de tous les arguments mais qu’on ne peut pas les présenter car c’est soit trop long, soit trop précis, soit c’est dans le futur livre etc...
- jurer d’être ouvert au débat, mais au débat positif uniquement, c’est à dire quand on va dans son sens, pas contre lui.
- dénigrer systématiquement les opposants en les injuriants et en menaçant de procès.
- syndrome paranoiaque aigu.

j’en passe et des meilleures.

J’ai échangé récement avec une autre figure du milieu "altérnatif" dans le domaine archéologique qui était suprise du "buzz" franco-francais autour de ce faux documentaire, pour elle, ça n’a fait aucun bruit chez les anglo-saxons qui sont pourtant beaucoup plus réceptifs ou ouverts aux théories alternatives, car rien de nouveau sous le soleil. Ce n’est qu’une reprise compilée des théories déjà existantes.

Personnellement ce que je reproche à GRIMAULT ce n’est pas tant sa théorie, mais c’est l’attitude et sa posture très négative qu’il prend face aux critiques.

Quand on pense avoir fait une si importante découverte, digne de révolutionner la vision du monde et de l’histoire humaine, qu’on a travailler aussi longtemps à amasser les preuves, les démonstrations, et qu’on souhaite convaincre la terre entière, et bien on essaye d’être ouvert, surtout face aux scientifiques.

Grimault part du principe fondamental chez lui que les Egyptologues sont de toute manière fermés et dogmatiques. Et pour étayer ses théories, il va nous chercher des éminents spécialistes tous très pointus dans leur domaine respectif, mais dont aucun n’a étudié l’histoire ou l’archéologie et encore moins l"égyptologie.
Donc chacun s’exprime à travers son système de référence pour dire "moi si j’avais à le refaire, bah je ne saurais pas".

Quant aux égyptologues montré dans le film, GRIMAULT s’en sert tantôt pour les accuser de dogmatisme, tantôt pour appuyer son oeuvre (les prétendues interviews fleuves de Jean LECLEANT dispo dans le soit-disant futur DVD - le pauvre qui ne pourra plus se défendre puisqu’il est mort en 2011)...

Sans parler des mensonges par ommission que Irna tu as bien montré sur ton site.