Forum de l'article

Equateur penché ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Equateur penché ?
Caldo - le 24 septembre 2013

Excellent reportage mais il me semble que le film supposait un décalage des pôles pour l’époque dont vous ne faites pas mention. Amicalement

Equateur penché ?
Irna - le 25 septembre 2013

Bonjour, vous pourriez me préciser à quel moment du film ? Je n’ai pas spécialement envie de tout revoir, et je n’ai pas souvenir de ça. Le film évoque, il me semble, l’inversion des pôles magnétiques, et M. Grimault a parfois expliqué la largeur de "l’équateur" penché comme résultant de l’oscillation du pôle magnétique. A d’autres moments, il parle plutôt du pôle géomagnétique, ce qui n’est pas la même chose. De toute façon, aucun de ces pôles ne s’est trouvé en Alaska, ni il y a 4700 ans, ni il y a 12 000 ans.

Equateur penché ?
Unanonymous Lucem - le 28 juillet 2014

Bonjour Irna.

Je n’ai pas trouvé d’explication concernant la différence entre le pôle magnétique et le pôle géomagnétique. Saurais-tu m’éclairer ?

Cordialement

Equateur penché ?
Irna - le 28 juillet 2014

Bonjour, là on est vraiment en limite de mes compétences :)
Mais si j’ai bien compris, les pôles géomagnétiques sont en quelque sorte virtuels, ils correspondent à l’intersection entre la surface terrestre et le dipôle magnétique terrestre correspondant au champ principal, le champ interne (imaginer un barreau magnétique virtuel placé au centre de la terre, l’inclinaison de ce barreau étant d’environ 11° par rapport à l’axe de rotation). Les pôles géomagnétiques sont à l’opposé l’un de l’autre, et se déplacent lentement.

Mais dans la réalité le champ magnétique terrestre est complexe, influencé par toute une série de facteurs, y compris d’autres champs externes (celui de l’ionosphère, les perturbations dues à la nature des roches, à l’influence du soleil etc.), et ne ressemble donc pas réellement au dipôle théorique. Les pôles magnétiques sont les pôles mesurés, ils ne sont pas confondus avec les pôles géomagnétiques, et se déplacent beaucoup plus rapidement (y compris des variations quotidiennes) et avec une plus grande amplitude qu’eux ; d’autre part ils ne sont pas à l’opposé l’un de l’autre, le décalage est assez important. Il y a de même un "équateur géomagnétique", virtuel, et un "équateur magnétique" beaucoup plus irrégulier correspondant au champ magnétique réel.

Un petit dessin vaut mieut qu’un long discours :) :
https://irna.fr/docs/poles.jpg

Le problème de Grimault est qu’il n’a jamais précisé clairement à quel pôle, magnétique ou géomagnétique, est censé correspondre le pôle de son "équateur penché" ; et qu’aucun de ces deux pôles ne se trouve de toutes façons dans la zone de l’Alaska correspondante...

Equateur penché ?
Unanonymous Lucem - le 31 juillet 2014

Merci pour ces précisions, c’est beaucoup plus clair à présent.

Et concernant notre ami Grimault, comme l’indique un court extrait de son affligeante réponse Cerberus, il n’a pas encore compris qu’il y a une différence entre les deux... et n’en a manifestement rien à faire.

Equateur penché ?
Irna - le 31 juillet 2014

Voici exactement ce que dit "l’informateur" dans le documentaire : « Mon informateur attira mon attention sur le pôle nord qui lui correspondrait si ce cercle était un équateur, et coïncidence, ce point se trouvait précisément au centre d’oscillation du pôle magnétique terrestre, qui était, ce que j’ignorais, différent de notre pôle Nord. »

Ce n’est que lorsque plusieurs personnes lui ont fait remarquer que le pôle magnétique n’est pas du tout à l’endroit où il voulait le mettre (même en tenant compte de ses "oscillations") qu’il s’est rabattu sur la notion de pôle géomagnétique... qui n’est pas non plus au bon endroit. Voir par exemple dans ce document http://fr.scribd.com/doc/135715084/La-Revelation-des-Pyramides-2013 la discussion pages 20 et 21.