Forum de l'article

Où l’on découvre que l’habit ne fait pas le moine, ni le chapeau l’Aventurier

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Où l’on découvre que l’habit ne fait pas le moine, ni le chapeau l’Aventurier
domdumb - le 9 juillet 2014

Du bien bel ouvrage, j’attends impatiemment la suite !!
Les pseudo-expeditions du mégalosanlsou antédiluvien me font toujours autant rigoler.
J’espère que tu as pensé à creuser sur "sa prestigieuse conférence privée pour l’ALEP au Fouquet’s" on dirait qu’il a fait le ménage autour du 15 Mai, sur "sa prestation privée pour un club patronal de prestige" où il a rencontré "trente des plus grands décideurs de ce pays" (sic)
Il visait peut-être l’argent de l’ump, c’est mal barré Domi... :D

Sinon, tu as dû t’intéresser à son bestseller de référence "EURL-SARL à capital variable", la page 13 résume étrangement une sorte de schéma de vie qui semble le poursuivre jusque dans le monde palpitant de la création d’entreprise.

http://books.google.fr/books?id=olw...

http://img4.hostingpics.net/pics/525899tocard.jpg

En tout cas bravo pour ta persévérance !

Où l’on découvre que l’habit ne fait pas le moine, ni le chapeau l’Aventurier
Irna - le 9 juillet 2014

J’espère que tu as pensé à creuser sur "sa prestigieuse conférence privée pour l’ALEP au Fouquet’s" on dirait qu’il a fait le ménage autour du 15 Mai, sur "sa prestation privée pour un club patronal de prestige" où il a rencontré "trente des plus grands décideurs de ce pays" (sic)

Ah non, je n’ai pas mes entrées au Fouquet’s :)

Sinon, tu as dû t’intéresser à son bestseller de référence "EURL-SARL à capital variable", la page 13 résume étrangement une sorte de schéma de vie qui semble le poursuivre jusque dans le monde palpitant de la création d’entreprise.

Effectivement ! Et en plus, il a des détracteurs partout...