Forum de l'article

Petite recherche sur une source de Jacques Grimault

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Petite recherche sur une source de Jacques Grimault
CerberusXt - le 4 août 2014

Pour le coup des machines puissantes, il va te sortir que, comme ce n’est pas entre guillemets, ça ne compte pas :)

Sinon, Philippe Hernandez sur la page Facebook de LRDP relève une autre citation qui semble être malhonnêtement tronquée. Je copie colle sauvagement ses propos :

— -

Ainsi que je l indiquai, l ouvrage de Pétrie est librement consultable sur Internet au format pdf, en version 1883, ici https://archive.org/details/cu31924012038927 et au format texte ici :http://www.ronaldbirdsall.com/gizeh/petrie/c7.html#46.

Il semble que ce livre de 1883 n a fait l objet que de une 2 ré éditions de son vivant en 1884 et 1885, moins completes et donc (a priori) nous avons le meme sous les yeux.
"This is the original edition of 1883 which was sold out during the first few months and never reprinted. A highly abridged second edition, which summarized many of the tables into a few lines of text and omitted much of the technical work, appeared in early 1885."
source : http://www.ronaldbirdsall.com/gizeh/

Les pages que vous indiquez en référence ne correspondent pas aux pages del édition d origine, ce qui explique la difficulté pour trouver l origine.

Vous écrivez :
" ils devaient posséder des machines surpuissantes semblables aux instruments de précision que nous-mêmes venons seulement de réinventer." p. 25

Je n ai pas trouvé l équivalent en anglais sur le texte original, il faudrait le numéro de chapitre.

######

p 174
« La nature du travail réalisé semble indiquer que la pierre précieuse utilisée ici était le diamant ; et seule des considérations sur sa rareté en général et sur son absence d’Égypte en particulier, viennent contredire cette conclusion. » p. 74 et 75

C est en page 174 et 175 de l édition d origine :
" The material of these cutting points is yet undetermined ; but only five substances are possible : beryl, topaz, chrysoberyl, corundum or sapphire, and diamond. The character of the work would certainly seem to point to diamond as being the cutting jewel ; and only the considerations of its rarity in general, and its absence from Egypt, interfere with this conclusion, and render the tough uncrystallized corundum the more likely material."

Que je traduis :
Le materiau utilisé pour la découpe est encore indeterminé ; mais seuls 5 choix sont possibles : beryl, topaze, chrysoberyl, corundum ou sapphire, et diamant. La nature du travail réalisé semble indiquer que la pierre précieuse utilisée ici était le diamant ; et seule des considérations sur sa rareté en général et sur son absence d’Égypte en particulier, viennent contredire cette conclusion, ET IL EN RESULTE QUE LE CORINDON EST LE MATERIAU LE PLUS PROBABLE.

C est dommage que vous ne traduisiez pas la fin, qui amene un regard plus nuancé sur l impossibilité technique, en suggérant l usage du corindon a la place du diamant.

######

p. 78
"L’intensité de la pression, que l’on peut mesurer à la rapidité avec laquelle les foreuses et les scies se sont enfoncées dans la pierre, est très surprenante ; une force d’au moins deux ou trois tonnes a dû s’exercer sur les foreuses de 10 cm de diamètre utilisées pour percer le granit. "

Je ne trouve cette affirmation nulle part dans le texte de Pétrie, qui est censée etre aux alentours des pages 174 et 175.

"Sur la carotte de granit N°7, la spirale de la taille s’enfonce d’un pouce [2,54 cm] à chaque tour complet de six pouces, ce qui constitue une véritable performance, ces sillons en spirales de grande amplitude ne peuvent être attribués qu’à l’enfoncement d’une foreuse circulaire dans le granit sous une énorme pression. "

Version d origine :
"On the granite core, broken from a drill-hole (No.7), other features appear, which also can only be explained by the use of fixed jewel points. Firstly, the grooves which run around it form a regular spiral, with no more interruption or waviness than is necessarily produced by the variations in the component crystals ; this spiral is truly symmetrical with the axis of the core. In one part a groove can be traced, with scarcely an interruption, for a length of four turns."

Ici Pétrie décrit la forme des trous circulaires, mais ne parle a aucun moment (dans l édition originale du moins), d une avancée de un pouce a "chaque tour complet de 6 pouces" (je ne comprend pas trop ce que ca veut dire).
Pas plus qu il ne parle de pression.

Par contre, il décrit les spirales du percage qui semble ininterrompu, une marque faisant 4 fois le tour de la carotte.

Je ne sais pas quelle version vous possédez.
Elle semble avoir quelques lacunes au niveau de la traduction en francais.
Il me semble plus logique de se tourner vers la version d origine, en anglais.
Je me propose cordialement de vous traduire les passages compliqués si cela est nécessaire.

— -

A croire que volontairement mal cité des textes, créer des citations de toute pièce ou créer de faux documents est une habitude difficile à ne pas reproduire encore et et encore et encore.

Petite recherche sur une source de Jacques Grimault
Irna - le 4 août 2014

Sinon, Philippe Hernandez sur la page Facebook de LRDP relève une autre citation qui semble être malhonnêtement tronquée

Oui, pour la phrase sur le diamant et le corindon.
Les dernières citations par contre sont bien là, page 177 de l’édition originale, paragraphe 133.

A croire que volontairement mal cité des textes, créer des citations de toute pièce ou créer de faux documents est une habitude difficile à ne pas reproduire encore et et encore et encore.

Comment peut-on s’imaginer que personne n’ira vérifier ?

Petite recherche sur une source de Jacques Grimault
CerberusXt - le 4 août 2014

Comment peut-on s’imaginer que personne n’ira vérifier ?

Ses fans, de toute évidence, et il le sait très bien alors pourquoi ne pas en profiter pleinement :)

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2006-2019 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Haut de page
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.1.25
amélioré par Pigédius
Hébergeur : HostRound LLC