Forum de l'article

Réponse à Jacques Grimault

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Réponse à Jacques Grimault
Carl - le 17 septembre 2015

Bonjour Madame Irna,

Tout d’abord, je voudrais vous saluer pour votre travail très sérieux que vous avez pu réaliser . Autant le dire tout de suite, je suis pour l’archéologie interdite mais votre travail mérite du respect car il est assez objectif :)

Sur l’archéologie interdite justement, moi je suis à fond dedans depuis plus de 10 ans . Mais je trouve que oui en effet, Mr. Jacques grimault donne une très mauvaise image de ce domaine : il est malhonnête car il dit que la plupart des choses qu’ils avancent sont de lui alors que c’est entièrement faux : je pense notamment aux recherches de Graham hancock, Robert Bauval, John West, Klaus dona, Colin Wilson, Georges veymard etc .
Qui plus est, il avance des faits/théories faux : les dimensions liés au nombre d’or de l’île de pâques (alors que ça n’a rien à voir), le " faux " visage du Machu Picchu et la taille du pyramidion (mais qui ne remet pas en cause ses calculs sur les pyramides) . Vous comprendrais donc, que je ne puisse aller dans ce que dit Jacques Grimault .

Maintenant il faut savoir ceci : les vrais personnes qui effectuent des recherches sérieuses et apportent des preuves très pertinentes, sont les personnes que j’ai cité plus haut . Ce sont les précurseurs (voir fondateur) de l’archéologie interdite . Le livre " l’empreinte des dieux " de graham hancock est un condensé d’un gros travail effectué par ses voyages et rencontres avec plusieurs spécialistes . Et je pourrais continuer ainsi tout le long .

Tout ça pour dire qu’il ne faut pas que vous nous mettiez dans le même panier que cet " infâme " Grimault qui ne vise qu’à se faire de l’argent ^^ Les arguments d’un camp comme de l’autre sont aussi méritants l’un que l’autre . A chaque argument, il y a un contre argument . Bien qu’on ait un avis contraire, je vous remercie encore pour votre travail :) ! Puisque au final, peu importe qui a raison, seule la vérité compte !

Amicalement .

Réponse à Jacques Grimault
Nali - le 17 septembre 2015

Bonjour.
Qu’entend on par "archéologie interdite" ?
C’est interdit par qui ?
Ça ne doit pas l’être tant que ça, a voir le nombre de sites, de conférences, de documentaires vidéo et de livres qui fleurissent chaque année.
.
Le problème de Grimault n’est pas tant qu’il reprenne les travaux de ses prédécesseurs, c’est même plutôt logique quel que soit le domaine de recherche, mais que ce qu’il raconte est totalement faux et mensonger.
S’y ajoute son coté humain et ses tendances scatophiles, méprisantes et injurieuses, qu’il faut bien évidemment dissocier du fond du discours si on veut rester objectif.
Or, qu’en est il du fond du discours tenu par ses prédécesseurs ?
.

Je ne suis pas persuadé que les personnes citées apportent des réponses concluantes ...
Dans l’exemple de Vermard, il n’hésite pas a utiliser un plan du plateau de Gizeh FAUX pour étayer ses théories.
On peut voir ici son interprétation du Sphinx aligné avec un des cotés de la pyramide de Kephren :
http://i58.servimg.com/u/f58/12/47/40/91/aligne10.png
A comparer avec le plan normal, ou on voit bien que ça n’est absolument pas le cas :
http://mythologica.fr/egypte/sites/giza/gizeh.jpg
.
On admirera aussi l’extrême précision de son évaluation de la Grande Pyramide, 147,1317686 mètres, ce qui nous donne une précision au 1/10.000 eme de millimètre :)
Pour mémo, un cheveu a un diamètre d’environ 1/15 de millimètre ...
http://i39.servimg.com/u/f39/12/47/40/91/vlcsna12.png
.
On peut s’amuser a vérifier les affirmations des autres "chercheurs", c’est exactement la même chose. Chacun ayant sa marotte.
Les autres cités ont également multiplié les conférences et les livres, ce qui n’est en aucun cas la preuve que ce qu’ils avancent est vrai.
On cherchera en vain des preuves concrètes de leurs affirmations .
.
Ne vous gênez donc pas de "continuer tout le long", mais avec des arguments concrets. Il ne suffit pas d’écrire par exemple <"Le livre " l’empreinte des dieux " de graham hancock est un condensé d’un gros travail effectué par ses
voyages et rencontres avec plusieurs spécialistes .>
Quels spécialistes ? Des spécialistes hors de leur champ de compétence, exactement comme le fait Grimault ?
.
J’ai du mal a voir en quoi Klaus Dona, Hancock, Beauval et Vermard sont différents de Grimault ...
Tous ont fait l’objet de critiques argumentées et vérifiables.
Et tous également cherchent a se faire de l’argent, je doute qu’ils vendent leurs livres a prix coutant :)
.
C’est tout simplement du rêve pour public crédule et ignorant de l’histoire, une nouvelle forme de religion a laquelle aucun argument censé ne peut s’opposer.
La différence principale, c’est que si on désire lire la Bible ou le Coran, on trouvera sans peine un croyant qui offrira le livre avec plaisir.
Il y a même des campagnes de distribution gratuite ! :)

Réponse à Jacques Grimault
Carl - le 19 septembre 2015

Je vais mieux vous répondre Nali . Mon précédent message était plus une introduction . Donc commençons le débat ! :)

Qu’entend on par "archéologie interdite" ?
C’est interdit par qui ?
Ça ne doit pas l’être tant que ça, a voir le nombre de sites, de conférences, de documentaires vidéo et de livres qui fleurissent chaque année.

Vous avez raison . Mais il y a archéologie interdite par des spécialistes qui osent parler et archéologie interdite par des amateurs ou des personnes malhonnêtes .
L’archéologie interdite est avant tout l’étude des faits qui sont rejetés par les archéologues, de part leurs ignorances, leurs mépris ou leurs incompréhensions de la chose . C’est une quête de la vérité en quelque sorte :)

Après je suis entièrement d’accord pour dire qu’il faut faire un gros tri dans ce domaine parce que l’on peut tomber sur tout et n’importe quoi .

" Le problème de Grimault n’est pas tant qu’il reprenne les travaux de ses prédécesseurs, c’est même plutôt logique quel que soit le domaine de recherche, mais que ce qu’il raconte est totalement faux et mensonger."

Vous n’avez pas cerné la chose . Bien sûr que pour avancé dans le chemin de la découverte ou plus généralement celui de la théorie, on doit reprendre les travaux de ces prédécesseurs . Logique vous me direz . Mais dans le cas de Grimault, ce dernier reprend les travaux de ses prédécesseurs sans en citer la source, et se les approprie comme si c’était lui qui avait découvert tout ça . De ce fait, c’est une personne malhonnête et irrespectueux . Je pense que nous sommes d’accord là-dessus .

Je ne suis pas persuadé que les personnes citées apportent des réponses concluantes ...

On peut s’amuser a vérifier les affirmations des autres "chercheurs", c’est exactement la même chose. Chacun ayant sa marotte.
Les autres cités ont également multiplié les conférences et les livres, ce qui n’est en aucun cas la preuve que ce qu’ils avancent est vrai.
On cherchera en vain des preuves concrètes de leurs affirmations .

Je dirais en premier lieu que pour dire ceci, vous êtes une personne malhonnête . Les preuves sont bien là, il suffit juste de s’y intérésser . Mais peut-être que vous ne savez lesquelles c’est, au vu de votre message ? Je vais donc les rappeler :)

John Anthony West et Robert Schoch :

West est un auteur écrivain . Lors de ses voyages en Egypte, il s’est aperçu que le Sphinx présentait des traces d’érosions dû à l’eau, bien qu’il n’était pas géologue . Il décida donc de faire venir de Boston, un géologue (ayant l’esprit ouvert) et lui demanda d’examiner le sphinx, en lui disant ce qu’il pensait (ses observations) . Le géologue en question était Robert Schoch . Ce dernier examina le sphinx et remarqua deux choses : il y a avait des traces d’érosions horizontal dû au sable, mais aussi des traces d’érosions verticales dû à l’écoulement de l’eau sur ses parois .

Le géologue présenta ces résulta lors du congrès du Geological Society of America à San diego en 1991, devant une assemblée de géologues . Il établi qu’il devait pleuvoir en Egypte vers -7000 ans, pour avoir une telle érosion . Il fut applaudi par ses résultats ue l’on pouvait diffcilement remettre en cause, tant à cause de leurs véracité . Il y a même un article qui a été publié dans le New York Times :

http://www.nytimes.com/1991/10/24/world/science-s-newest-riddle-how-old-is-sphinx.html

Les archéologues étaient sans dessus-dessous et affirmaient que le visage du sphinx . Or là encore, il y a problème. En effet, la ressemblance entre les deux visages (Statue en diorite de Khephren retrouvée en 1860 à l’intérieur du temple de la Vallée de la pyramide de Khephren. et le sphinx)
a été totalement réfutée par un groupe d’experts légistes de la police new-yorkaise. La reconstitution faciale des deux visages selon une méthode employée dans les enquêtes criminelles a abouti à la conclusion que « Le Sphinx n’est en aucun cas un portrait de Khephren ».

Vous comprendrez donc qu’ici, je vous parle de preuves concrètes, entièrement vérifiables et non de preuves à la grimault .

Continuons ! ^^

Robert Bauval :

Bauval est un ingénieur . Vers la même date que West et Schoch, il propose une théorie révolutionnaire : le site de gizeh serait la représentation exacte de la constellation d’Orion au sol, il y a de ça 10500 ans av jc ! Ayant utiliser le système précéssionnel des équinoxes, il parvient à montrer non seulement la constellation d’orion au sol, mais aussi avec la direction dans laquelle le sphinx regarde, qui correspond à la direction de la constellation du lion à cette même époque .

Graham Hancock :

Hancock est un écrivain et ancien journaliste d’investigation . Ce dernier à élaborer une théorie qui dit que jadis, une ancienne civilisation était sur Terre, elle était très développée et elle est maintenant oublié de nos livres d’histoires . Hancock a notamment voyagé en Amérique central, du sud et en égypte, et a plus particulièrement étudié les anciens mythes fondateurs des incas, mayas, égytptiens, sumériens etc .
Ce qu’il a découvert est surprenant : bien que quelques détails varient d’un mythe à l’autre, il a vu qu’ils avaient plusieurs choses en commun : il est question d’un déluge planétaire ayant anéanti la plupart de l’humanité à cette époque au travers d’inondations, séismes et volcans (les géologues commencent à retrouver des traces de ces catastrophes planètaires) . Ce qui aurait provoqué ce " déluge " serait en fait dû à des chutes de comètes/météorites dont on retrouve les traces en argentine et mexique de nos jours . Cela aurait engendré l’ère du Dryas récent .
Suite à ce déluge, les textes anciens des divers endroits du globe cité plus haut, l’arrivé d’un Homme blanc barbu, vêtu d’une robe blanche, apportant les connaissances de la civilisation . On parle de Viracocha, Quetzalcoalt et Osiris .
Hancock met en relation aussi les théories/preuves de bauval et west qui s’encastrent parfaitement (le même âge et la " possible " même origine) avec sa théorie .

Actuellement il travaille avec des spécialistes (dont des géologues comme robert schoch) sur le site de Gunum-padang en thailande .

Et je pourrais continuer avec les autres ...

Ce que vous devez bien comprendre ici, c’est que les preuves/faits qui sont avancés ici, c’est des choses qui ont été émis par des spécialistes (anthropologue, ancien journaliste d’investigation, ingénieur, astronome, géologue, expert en reconstruction faciale en criminologie etc) . Tous ce qu’ils disent va à l’encontre de ce que disent les archéologues . J’ai moi même engagé le débat avec un archéologue sur l’âge et les constructions du site de Tiwanaku (ou Tiahuanaco) sur youtube et ce dernier reconnaît lui-même qu’il ne sait comment ils ont fait pour bâtir cette citée (je ressors la conversation ci-besoin) .

Tout ce que j’ai dit a été prouvé et est entièrement vérifiable . Si besoin est, je peux fournir les sources de mes dires :)

Dans le domaine de l’archéologie interdite, certains disent que ça serait des aliens qui aurait fait ces constructions ... Je n’y crois pas . je pense qu’il faut rester réaliste . Mon opinion est qu’il y aurait eu une ancienne civilisation très développé qui aurait été avant jadis sur terre et aurait péri avec le déluge . Les preuves les plus flagrantes sont les ruines du mont shoria, tiwanaku ou les mégalithes polygonaux avec leurs attaches en métal qu’on retrouve un peu partout dans le monde .

" C’est tout simplement du rêve pour public crédule et ignorant de l’histoire, une nouvelle forme de religion a laquelle aucun argument censé ne peut s’opposer " .

L’ignorance est le fait de fermer les yeux ou d’être malhonnête devant les faits qu’on ne peut expliquer :)

J’espère que vous fournirez des arguments solides dans votre prochain message .

Au plaisir de lire votre prochain message, amicalement :)

Réponse à Jacques Grimault
Nali - le 19 septembre 2015

Le problème de Robert Schoch est que toute sa théorie n’est recevable uniquement si on pars du principe qu’il n’y a pas eu de pluie en Égypte depuis 7000 ans.
Or, si il y pleut rarement, c’est sous la forme d’orages violents, avec d’énormes masses d’eau qui se déplacent. Voila de quoi provoquer l’érosion sur les parois, non ?
Ici des inondations dues a des pluies violentes au Caire en 2014 ;
http://www.thecairopost.com/news/101601/news/floods-and-heavy-rain-in-throughout-governorates-in-egypt-report
.
Le phénomène n’est bien sur pas nouveau,
En ce qui concerne le corps du Sphinx et l’érosion horizontale, le calcaire qui le compose est de très mauvaise qualité, et donc fragile a l’érosion par le vent. Si on ajoute a ça qu’il a passé une bonne partie du temps sous le sable, ce qui permet a l’eau de la nappe phréatique de remonter par capillarité et de causer des dégâts, comment s’en étonner la encore ?
.
De plus, je ne sais pas si il a été "applaudi" en 1991, ce qui me semble néanmoins une des règles de politesse de base a la fin d’une présentation, mais son avis est loin d’être partagé par l’ensemble des chercheurs. L’article cité n’oublie pas le mentionner ...
.
Pour en savoir plus sur ce sujet :
http://www.ianlawton.com/as3.htm
.
#####
.
La ressemblance du Sphinx avec Kephren n’a pas été réfutée par "un groupe d’experts légistes de la police new-yorkaise".
Mais par un seul policier, Frank Domingo, ce qui fait une légère nuance. Ne tombons pas dans l’exagération :)
Ce M. Domingo semble être un habitué des recherches "interdites", puisqu’on le retrouve dans l’étude d’un crane de cristal ...
Étrange coïncidence.
https://books.google.ca/books?id=fgcdBFNJEY4C&lpg=PA218&ots=SEG87mSj0p&dq=Frank%20Domingo%20crystal%20skull&hl=fr&pg=PA218#v=onepage&q=Frank%20Domingo%20crystal%20skull&f=false
.
Quand bien même le Sphinx ne représenterai pas Kephren, (pourquoi pas après tout ?). Ça n’implique pas pour autant une erreur de datation de plusieurs millénaires.
.
#####
.
En ce qui concerne Robert Beauval et Graham Hancock, ils écrivent des âneries depuis des années, et on trouve sans peine des pages qui le démontrent.
A un moment, on entre dans le domaine de la foi et aucun argument ne sert a rien. Il a beau être prouvé que leur écrits ne sont fondés que sur du vent, ça n’empêchera pas certains de les considérer fiables.
.
C’est pas parce que on a pas encore d’explication sur un phénomène qu’il faut systématiquement faire appel a une civilisation disparue.
Au moyen-age, les pyramides d’Égypte étaient considérées les greniers de Joseph :)
Peut être qu’on aura certaines réponses, peut être que non.
Il ne faut pas prendre une "ancienne civilisation" comme la réponse magique a chaque question, une sorte de "dieu des trous" de l’archéologie.