Forum de l'article

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 5 janvier 2017

Hello, merci pour la promo du film. C’est un exploit et je dois dire que je suis assez impressionné. En effet, publier un article aussi complet sur un film dont vous n’avez rien vu et 10 jours avant sa sortie… il fallait le faire.
Des choses très intéressantes, dans les infos que vous livrez. J’aurais du vous engagez à bosser avec moi, ça m’aurait fait gagner du temps. Mais à votre place, j’aurais attendu de voir le film, parce qu’en réalité, vous êtes un peu à coté de la plaque.
Merci encore pour la promo, c’est super sympa. Si possible, pourriez-vous mettre le lien de la VOD et des DVD vers notre boutique dans l’article ? Car c’est cool de parler d’un film que vous n’avez pas vu, mais du coup, il faudrait inviter vos followers et internautes à le visionner, afin qu’ils se fassent leur propre opinion.

http://portail.lesavoirdesanciens.fr/fr/9-deimian

Merci les gars !
et vives amitiés.

Deïmian+++

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
Irna - le 5 janvier 2017

Bonjour Deïmian, très heureuse d’avoir pu vous faire plaisir, et de vous avoir offert l’occasion de promouvoir vos travaux !
Comme vous l’aurez noté si vous avez lu l’article, il ne s’agit pas d’une critique de votre film, mais de vos bandes annonces ; votre film sera peut-être très différent de ce que ces bandes annonces en laissent supposer, mais c’est quand même celles-ci que vous avez utilisées, l’une pour appuyer votre demande de financement, et les deux autres pour promouvoir vos pré-ventes. Il m’a donc semblé intéressant et légitime d’analyser le ou les messages que vous faites passer dans ces bandes annonces (et dans vos autres vidéos comme celle de Barabar).
Pour ce qui est de votre gentille invitation à acheter votre film et votre livre, je me vois obligée de décliner. Mais si vous souhaitez en avoir une critique honnête et plus approfondie que ces quelques éléments sur les bandes annonces, n’hésitez pas à me solliciter, ce sera un plaisir !
Cordialement, Irna

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 6 janvier 2017

Merci Irna pour votre retour, en effet, une critique de la bande annonce, mais qui semble tirer un constat un peu rapide et hâtif. (Entre nous, l’histoire de cette photo que j’ai utilisée du squelette et de cet ovni... tout le monde sait très bien qu’elles ne sont pas authentiques.. nous parlons d’images pour illustrer des propos, voyons..).
Puisque ni le film ni le livre ne vous intéressent, je me demande sur quoi vous appuierez votre prochain article alors... Mais ce n’est pas grave, il existe des solutions. Je vous invite avec grand plaisir aux projections gratuites ! (vous n’avez plus aucune excuse..) à Paris le 18 janvier à 18h30, Bordeaux, Marseille et Lyon, toutes les infos ici. Réservation obligatoire, et aucune contre-partie imposée, elle est pas belle la vie ? http://evenement.lesavoirdesanciens.fr/
Vous aurez matière pour le prochain article, s’il vous plait, ne me contrariez pas, acceptez. Salutations+++

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
Irna - le 7 janvier 2017

Bonjour Deïmian, vous dites :

l’histoire de cette photo que j’ai utilisée du squelette et de cet ovni... tout le monde sait très bien qu’elles ne sont pas authentiques.. nous parlons d’images pour illustrer des propos, voyons

Illustrations, ok ; mais ça ne vous gêne pas un peu aux entournures de participer ainsi à la propagation de fakes avérés ? vous savez probablement comme moi que "tout le monde" ne sait pas qu’il s’agit de fakes, et qu’il suffit de faire un tour sur quelques groupes de fans "d’archéologie mystérieuse" - pardon, de "chercheurs de vérité" - pour constater que certains les prennent au sérieux... En tant que "chercheur de vérité" vous-même, on pourrait s’attendre à ce que vous évitiez de donner dans le canular, non ?

Puisque ni le film ni le livre ne vous intéressent, je me demande sur quoi vous appuierez votre prochain article alors

Ne vous inquiétez pas pour moi, ce n’est pas la matière qui manque dans la branche que vous avez choisie ! J’ai toute une liste de sujets d’articles à faire sur certains de vos collègues :)

Je vous invite avec grand plaisir aux projections gratuites !

Merci de l’invitation, j’essaierai d’être à celle de Lyon, si je peux me libérer. Ne serait-ce que pour vérifier s’il y a tant de différence que cela entre les bandes annonces et le film lui-même. Franchement, j’en doute un peu après avoir écouté toutes vos interviews, mais je ne voudrais pas me prononcer sans avoir vu le film.

En attendant, j’aurais deux questions à vous poser, et votre réponse m’intéresse sincèrement :

- Avez-vous clairement conscience de l’idéologie qui sous-tend les théories de gens comme Daniel Roxin ou Iuri Floroiu ? De ce qu’il y a un agenda politique très clair derrière ces théories ? Vous semblez avoir été "capté" par ce réseau dès votre arrivée en Roumanie (je crois que vous le mentionnez dans une de vos interviews, où vous dites avoir rencontré une famille qui vous a très rapidement mis en contact avec Roxin) ; avez-vous essayé de sortir de ce réseau (et je ne parle pas du réseau des ufologues, mais bien de celui des pseudo-historiens et pseudo-linguistes nationalistes) ? contacté des archéologues et historiens "officiels", comme vous les appelleriez sans doute ? Quels ouvrages ou articles avez-vous lus sur l’histoire et l’archéologie roumaines ? De quels éléments disposez-vous pour juger de la validité de telle ou telle théorie sur les Daces, par exemple ? Je voudrais vraiment savoir si vous adhérez consciemment à leur vision nationaliste, ou si vous reprenez leurs idées simplement par ignorance de cette vision, ou par indifférence aux aspects politiques mis en jeu, ou encore parce que leur posture de "victimes de la science officielle" vous attire ?

- Vous affirmez, je crois que c’est dans l’interview sur UFO conscience, que tout le monde peut être un "chercheur de vérité", mener un "travail de recherche", à condition d’être rigoureux, de vérifier systématiquement tout etc. Pensez-vous avoir fait preuve de cette rigueur dans votre oeuvre (film ou livre) ? Et comment conciliez-vous cette démarche rigoureuse professée avec, en parallèle, votre affirmation dans la même interview et dans d’autres, de votre croyance : en l’absence de toute preuve, vous dites volontiers que vous "croyez", que vous "avez envie d’y croire", vous parlez de votre "ressenti personnel". Votre film est-il un film sur vos croyances, ou un documentaire basé sur une démarche rigoureuse de vérification ?

Cordialement, Irna

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 10 janvier 2017

Bonjour je vais répondre à chacun des points en 3 parties, car visiblement, vous contraignez les gens à des réponses succinctes :

1/3

Bonjour Deïmian, vous dites :
l’histoire de cette photo que j’ai utilisée du squelette et de cet ovni... tout le monde sait très bien qu’elles ne sont pas authentiques.. nous parlons d’images pour illustrer des propos, voyons
Illustrations, ok ; mais ça ne vous gêne pas un peu aux entournures de participer ainsi à la propagation de fakes avérés ? vous savez probablement comme moi que "tout le monde" ne sait pas qu’il s’agit de fakes, et qu’il suffit de faire un tour sur quelques groupes de fans "d’archéologie mystérieuse" - pardon, de "chercheurs de vérité" - pour constater que certains les prennent au sérieux... En tant que "chercheur de vérité" vous-même, on pourrait s’attendre à ce que vous évitiez de donner dans le canular, non ?

>>>>> hors sujet : Je ne participe pas ni ne contribue à faire proliférer les fakes. Que fallait-il que je fasse pour illustrer mes propos ? que je créer moi même un visuel photoshop, et vous vous seriez penchés encore sur cette image en la décriant ? Vous savez où on peut trouver des vraies images et photos d’ovnis qui, à votre sens, seraient authentiques ? Bref, votre propos dénué de sens, mais passons.

Puisque ni le film ni le livre ne vous intéressent, je me demande sur quoi vous appuierez votre prochain article alors
Ne vous inquiétez pas pour moi, ce n’est pas la matière qui manque dans la branche que vous avez choisie ! J’ai toute une liste de sujets d’articles à faire sur certains de vos collègues :)
>>> votre article là en l’ocrurrence attaque un film qui n’est pas encore sorti, que vous ne verrez probablement pas. donc il s’agit de mon cas présentement parlant.

Je vous invite avec grand plaisir aux projections gratuites !
Merci de l’invitation, j’essaierai d’être à celle de Lyon, si je peux me libérer. Ne serait-ce que pour vérifier s’il y a tant de différence que cela entre les bandes annonces et le film lui-même. Franchement, j’en doute un peu après avoir écouté toutes vos interviews, mais je ne voudrais pas me prononcer sans avoir vu le film.
>>> parfait, je répondrai à d’autres questions si vous en avez, à la fin du film. « ne pas vous prononcer sans avoir vu le film », vous vous êtes déjà bien avancé.

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 10 janvier 2017

2/3
En attendant, j’aurais deux questions à vous poser, et votre réponse m’intéresse sincèrement :
 Avez-vous clairement conscience de l’idéologie qui sous-tend les théories de gens comme Daniel Roxin ou Iuri Floroiu ? De ce qu’il y a un agenda politique très clair derrière ces théories ? Vous semblez avoir été "capté" par ce réseau dès votre arrivée en Roumanie (je crois que vous le mentionnez dans une de vos interviews, où vous dites avoir rencontré une famille qui vous a très rapidement mis en contact avec Roxin) ; avez-vous essayé de sortir de ce réseau (et je ne parle pas du réseau des ufologues, mais bien de celui des pseudo-historiens et pseudo-linguistes nationalistes) ? contacté des archéologues et historiens "officiels", comme vous les appelleriez sans doute ? Quels ouvrages ou articles avez-vous lus sur l’histoire et l’archéologie roumaines ? De quels éléments disposez-vous pour juger de la validité de telle ou telle théorie sur les Daces, par exemple ? Je voudrais vraiment savoir si vous adhérez consciemment à leur vision nationaliste, ou si vous reprenez leurs idées simplement par ignorance de cette vision, ou par indifférence aux aspects politiques mis en jeu, ou encore parce que leur posture de "victimes de la science officielle" vous attire ?

>>>> « j’ai été capté par ce réseau ? », je ne comprends pas votre propos. De quel réseau parlez-vous ? un réseau dirigé par qui, dans quel but ? Personne n’a parlé de réseau. Où avez-vous vu ou entendu qu’il s’agissait d’un réseau ? Les gens que j’ai rencontré, connaissaient Daniel Roxin, ils m’ont mis en contact, l’histoire s’arrête là. Si je rencontre une personne qui vous connait, cela veut-il dire que vous faites partie d’un réseau ? Prenez garde aux mots que vous utilisez, car vous êtes borderline. Je pressens derrière vos mots, des allégations connotatives qui à mon sens, un peu plus soutenues, seraient presque diffamatoires.
la vraie question, est : « Avez-vous, vous, clairement conscience des propos que vous tenez vis-à-vis de ces personnes ? en quoi le « nationalisme », en reprenant vos termes, de ces personnes à t’il avoir dans tout cela ? Êtes vous allée une fois en roumanie pour parler avec ces personnes ? ou avez-vous assisté aux conférences de ces personnes que vous mentionnez ? En quoi cela viendrait-il discréditer les arguments et propos que nous développons dans le film ? En quoi émettre des théories non reconnues par l’Histoire officielle, pose-t-il problème à votre niveau ? Le film est principalement là pour mettre en lumière des théories qui, justement, ne sont pas reconnues ou encore, qui sont rejetées par les historiens. C’est le point central même de ce film. En quoi le discours de ces personnes vous rebutent, en quoi cela poseraient-il problème s’il s’avérait qu’elles soient dans le vraie ? Connaissez-vous les véritables origine de cette éthnie que nous nommons les ROM par exemple ? Vous êtes vous penchés sur les textes et les écris des philosophoes grecs qui parlent des Daces et des Thraces ? Remettriez-vous en question le travail de Haarald Harman ou de Marco Merlini sur les l’étude des tablettes de Tartaria ? Remettriez-vous en question le travail des paléo-généticiens qui se sont penchés sur l’analyse ADN des peuples du nord de l’Italie ? Vous devez surement ne rien comprendre à tout ce que j’évoque. Certaines points que cite ici, sont abordées succintement dans le film, puisque vous êtes spécialisée dans les recherches que vous faites pour discréditer leurs théories, vous derviez vous penchez sur les sujets que je pointe du doigt.

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 10 janvier 2017

3/3
>>> Est-ce que j’adhère à leur vision nationaliste ? Je tiens compte de ce qu’ils avancent, et je ne me prononce pas. Ils sont peut-être dans le vrai, peut-être se trompent-ils ? Ce n’est pas à moi d’en juger. L’objet de ce film n’est pas de démontrer qu’ils aient raison ou non, mais de présenter d’autres théories. Je ne cesse de le répéter : ce film est un point de départ pour de nouvelles études et réflexions qui méritent d’être considérées avec la plus grande rigueur. J’ai été en contact avec un historien et archéologue roumain, pour les besoins du film, ceux-là même qui expriment le même opinion que le votre. Que m’a t-il dit ? que les tablettes de Sinaia étaient une fraude, car les 3 écritures qu’elles rassemblent n’ont jamais été vu ailleurs, donc selon eux, il s’agit d’une plaisanterie. Tant que nous n’avons pas compris ou trouvé d’autres éléments qui peuvent appuyer l’origine de ces écritures, les tablettes sont rejetées. Ce n’est pas ainsi que je conçois la façon dont devraient travailler les institutions archéologiques. Il y a des choses qui n’ont pas encore été découvertes et avant même d’émettre une opinon objective, ces archéologues rejettent, comme vous, tout en bloc. Leur position comme la votre, rejoint en tout point la découverte de cette bactérie GFAJ-1, dans le lac Mono en Californie, constituée d’arsenic, élément vital à son existence. Cette bactérie ne répond à aucun des critères usuels relatifs aux conditions relatifs aux conditions définissant la vie telle que nous la connaissons. Avant la découverte de cette bactérie, les planètes propices à accueillir la vie dans l’univers et qui comprennent de l’arsenic n’ont pas été retenue comme candidate. Mauvais point car la découverte que j’évoque, incombe que nos scientifiques revoient de A à Z leur vision de ce sujet.
Il en va de même avec les théories que je soulève dans le film. Ce que vous ne pouvez pas voir et qui n’a pas été découvert, ne signifie pas que ce qui est avancé est faux.

 Vous affirmez, je crois que c’est dans l’interview sur UFO conscience, que tout le monde peut être un "chercheur de vérité", mener un "travail de recherche", à condition d’être rigoureux, de vérifier systématiquement tout etc. Pensez-vous avoir fait preuve de cette rigueur dans votre oeuvre (film ou livre) ? Et comment conciliez-vous cette démarche rigoureuse professée avec, en parallèle, votre affirmation dans la même interview et dans d’autres, de votre croyance : en l’absence de toute preuve, vous dites volontiers que vous "croyez", que vous "avez envie d’y croire", vous parlez de votre "ressenti personnel". Votre film est-il un film sur vos croyances, ou un documentaire basé sur une démarche rigoureuse de vérification ?

>>> Si pour ce film, j’avais présenté un tibiat de 1m de longueur ou un crâne de 2m de diamètre, il y aurait encore eu des personnes comme vous pour crier à l’arnaque ! Croire c’est faire acte de foi. Nous ne sommes pas contraints de tout voir, tout comprendre, pour admettre que les choses prennent un sens pour nous, ou sont exactes. Vous ne semblez pas encore avoir compris le sens du film l’Autre Terre des Dieux, que vous n’avez pas encore vu. L’objectif n’est pas de tout démonter, tout prouver. Il y a des choses qui peuvent l’être et nous faisons appel pour cela à des personnes qui peuvent apporter des éléments concrets pour nous aider à mieux comprendre les origines de certains objets que nous présentons dans le film. À mon niveau, cela s’avère difficile de prouver ou de chercher des éléments qui peuvent « prouver » l’existence de la divinité Luana. Et quand bien même j’aurais des évidences, votre esprit ne parviendrait pas à les accepter ni même concevoir ce que cela signifierait je pense.
Un conseil, quand vous regarderez le film, détendez-vous, allez y doucement, relax. Ecoutez l’histoire que l’on vous racontera, ne vous fermez pas, écoutez ce que ces gens auront à dire. Le travail d’un chercheur de vérité, n’est pas de tout prouver par A + B, car les vérités, il en existe un très grand nombre. La mienne n’est surement pas la votre, et inversement. Nous sommes là pour partager, évoquer, suggérer, montrer les anomalies, sans tirer de conclusions. Après ce que je crois personnellement, me regarde, ce sont mes croyances. J’ai la foi en ce travail qui a été réalisé, comme j’ai la foi en grand nombre des sujets que le film aborde. Lorsque vous regarderez les 5 dernières minutes du film, pensez à moi, car ce sont exactement les mots qui vous concernent directement.
Libre à vous de suivre ou de contester ce qui sera présenté dans le film.

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
deimian - le 10 janvier 2017

3bis/3
Pour terminer : je vous conseille de retirer de votre article cette ligne qui mentionne que « le duo Pooyard Moisson finance mon film » Vous êtes totalement dans le faux et vous vous permettez maladroitement de franchir la ligne rouge. Je pourrais vous attaquer pour cela, car une fois de plus c’est de la diffamation. Adrien Moisson est producteur de ce film, pas Patrice Pooyard. L’argent qui a financé ce film vient de ma poche et en partie de celle de Adrien Moisson et non pas des recettes du travail ou des bénéfices de l’opérations participative, de Patrice Pooyard et de l’ex collaborateur paranoiaque shizophrène à l’esprit malade, qui pense que j’ai piraté son ordinateur à distance pour lui piquer les idées des sujets que j’aborde dans mon film. Que cela soit dit et très clair. Car en aucune façon je ne souhaite être mêlé aux événements qui a touché LRDP. Le financement de la post production de l’Autre Terre des Dieux a été mis-en-place, 5 mois avant la séparation du duo de LRDP. }}

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
Irna - le 11 janvier 2017

Bonjour Deïmian, je commence par votre dernier point : j’ai modifié la phrase concernant le financement de votre film ; le soutien appuyé de la page "Pyramides, Patrice Pooyard etc." à la promotion de votre film m’avait fait, à tort, confondre le producteur Adrien Moisson et le réalisateur Patrice Pooyard en une même "entité productrice", et je m’en excuse. Ceci dit, il n’était point besoin pour cela de me menacer de je ne sais quelle plainte, cela ne vous va pas ; vous ne voudriez quand même pas ressembler à certains charlatans qui hurlent à la diffamation et menacent de poursuites dès qu’on ose critiquer leur travail, n’est-ce pas ?

Pour le reste, rapidement :

Que fallait-il que je fasse pour illustrer mes propos ? que je créer moi même un visuel photoshop, et vous vous seriez penchés encore sur cette image en la décriant ? Vous savez où on peut trouver des vraies images et photos d’ovnis qui, à votre sens, seraient authentiques ?

Peut-être qu’en l’absence justement de toute image authentique de géants roumains on pouvait se passer d’utiliser une image dont on savait qu’elle est un fake ? Je vous accorde qu’il s’agit d’un point relativement secondaire, mais allez faire un tour sur tous les sites qui évoquent ces histoires de géants en Roumanie, et qui "illustrent" leurs articles de fakes grossiers sans jamais les présenter comme tels : en quoi ce que vous faites est-il différent ?

Pour la question de Luana :

cela s’avère difficile de prouver ou de chercher des éléments qui peuvent « prouver » l’existence de la divinité Luana

Il n’est évidemment pas question de vous demander de "prouver" l’existence d’une quelconque divinité. Par contre peut-être éviter de faire passer pour une vieille légende locale ce qui n’est qu’une création syncrétique récente.

Prenez garde aux mots que vous utilisez, car vous êtes borderline. Je pressens derrière vos mots, des allégations connotatives qui à mon sens, un peu plus soutenues, seraient presque diffamatoires

Ne cherchez pas à mettre derrière mes mots plus que ce que j’y mets ; j’ai parlé d’un réseau, oui, au sens d’un groupe de gens qui se connaissent et partagent un certain nombre d’idées, ici sur le passé de la Roumanie ; vous ne prenez quand même pas la mouche quand on parle de votre réseau d’amis ou de votre réseau de connaissances, si ?
Le reste de votre paragraphe me confirme quelque peu dans l’idée que vous n’êtes pas vraiment conscient des liens qui existent entre l’archéologie (ou la pseudo-archéologie) et certaines idéologies politiques, en particulier les nationalismes. L’utilisation de l’archéologie, ou d’une forme pervertie d’archéologie, par les nationalistes, peut être dévastatrice, comme l’ont montré les exemples de l’Ahnenerbe ou plus récemment des nationalismes des Balkans. Je vous suggère d’essayer de lire quelques ouvrages ou articles récents sur le thème des liaisons dangereuses entre archéologie et nationalisme ; un exemple : "Au-delà des Vents du Nord" de Stéphane François, sur la problématique des Hyperboréens. Cela vous permettra peut-être de comprendre en quoi le protochronisme roumain peut apparaître comme inquiétant.

Pour le reste de votre message sur votre démarche, je vous remercie de l’avoir précisée ; vos mots rendent évident le fait qu’il ne s’agit pas d’une démarche scientifique, mais plutôt relativiste (de multiples vérités, chacun la sienne), où vous cherchez à "suggérer" plutôt qu’à démontrer. Je n’ai rien contre cela si les choses sont claires, si vous n’avez pas prétention à dire la vérité et à faire oeuvre scientifique, mais simplement à raconter une belle histoire. Par contre il vaudrait peut-être mieux alors parler d’un "film de fiction" plutôt que d’un "film documentaire"...

Cordialement, Irna

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
NEMROD34 - le 11 janvier 2017

La solution pour les photos fakes est extrêmement simple (trop ?) :
Mettre en légende "Photo d’illustration connue comme un fake (avec le lien)" ou "Photo d’illustration dont l’explication est connue (avec le lien)"...
Et ça présente plusieurs avantages :
- C’est honnête et c’est que ce qu’on attend d’un chercheur de vérité.
- Ça n’induit personne en erreur.
- Ça montre que vous ne prétendez pas savoir ce que sait chaque personne qui verra votre film (ce qui serait pour le coup encore plus mystérieux que tout le reste !).

C’était quoi le problème qui à empêché de faire ça ?

Deï Mian, l’Autre Terre des Zitis
Ontologia - le 13 janvier 2017

Deimian, je rejoins Irna pour une fois en vous enjoignant à faire attention aux arrières-pensées de certaines personnes.
Je ne doute pas de votre bonne foi.
Néanmoins, il faut savoir que tout récit historique a des visées politique, celles des personnes que vous avez interrogées, ainsi que celles des amis zététiciens d’Irna, qui elles aussi ne sont franchement pas démocratique, et je ne parle même pas du reste, c’est pire...

Il faut donc être prudent et faire attention à tout le monde, car les scientifiques réèllements objectifs sont une très petite minorité, comme dans tous les milieux sociaux (pression du prestige inspiré parle système aidant).