Forum de l'article

Conques et le Mètre

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Conques et le Mètre
un peu d’éclairage - le 25 janvier 2018

L’emploi du mètre et de son pied (1/3 de mètre), bien avant son introduction est attesté par l’épreuve statistique. Une très ancienne mesure de la terre est à l’origine de cette métrologie qui fait qu’on retrouve le mètre sur des édifices antérieurs à l’opération de triangulation et la redéfinition du mètre.

À partir d’un échantillon réalisé dans un secteur géographique donné, en mesurant les dimensions des portes d’entrée d’églises, chapelles et abbatiales du secteur, nous observons une redondance dans les unités de mesure employées entre le 11ème et le 18ème siècle.
Les unités de mesure les plus redondantes sont 33,3 cm, 20 cm, 31,4 cm, 52,3 cm, 86,6 cm et 38,9 cm. Ces unités révèlent l’usage du mètre (1/3 m = 33,33 cm, 1/5 m = 20 cm), de la coudée égyptienne (52,3 cm = 1 coudée, 5/3 de coudée = 31,4 cm), d’une variante du « pied de roi » de 32,48 cm (43,3 et 86,6 cm qui mesurent 4/3 et 8/3 de pied de roi) et enfin le pouce romain 1,852 cm (21x1,852 = 38,9cm).
Ces observations factuelles et statistiques suggèrent que les unités de mesure telles que la coudée et le mètre se sont transmises au cours des millénaires de notre Histoire, jusque dans les sociétés de bâtisseurs que l’on appelle les « Compagnons » qui sont souvent à l’origine des grandes constructions européennes réalisées entre le 11ème et le 18ème siècle. L’hypothèse proposée par certains auteurs, à savoir que la connaissance d’une mesure identique à l’unité métrique aurait existé avant les travaux de Méchain et Delambre (fin 18ème), se trouve ici confirmée. Le mètre est une unité de mesure très ancienne issue des dimensions de la Terre. Les découvertes métrologiques des savants qui se sont rendus en Égypte sous Napoléon avaient d’ailleurs signalé dans leur compte-rendu que tout portait à croire que les anciens Égyptiens avaient déjà mesuré la Terre.
La coudée de Nippur, la coudée égyptienne, le pied romain ou grec, le « pied drusien », le yard mégalithique et le mètre, sont des unités de mesure qui présentent des imbrications évidentes, attestant d’une métrologie ancienne à l’origine de toutes les autres. Une mesure reculée dans le temps et très précise de la Terre (datant du néolithique ?) s’est répandue dans tous les systèmes de mesure avec des variations sur le nombre d’unités de base, ce qui donne l’impression trompeuse que ces unités n’ont aucun rapport.

http://messagedelanuitdestemps.org/wp-content/uploads/2017/12/L%E2%80%99unite%CC%81-me%CC%81trique-cache%CC%81-dans-les-e%CC%81glises-Partie-1.pdf

Conques et le Mètre
Irna - le 25 janvier 2018

Je vous trouve un peu gonflé, Monsieur Leplat, de venir faire ici la pub de vos "productions", alors que
- vous censurez et bannissez de vos pages les gens qui osent vous critiquer et vous montrer vos erreurs de raisonnement
- vous n’avez jamais pris la peine de répondre, entre autres, à l’article ci-dessus qui donne un bel exemple de vos approximations, erreurs et raisonnements circulaires.

Continuez à vous illusionner sur votre capacité à mener une démarche scientifique si vous le voulez, mais vous serez bien aimable d’aller porter vos "éclairages" ailleurs.