Forum de l'article

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Desnes Diev - le 29 novembre 2017

Bonjour,

Une autre anomalie vraiment curieuse, sur "Josefina". J’ai fait une figure pour la montrer et j’espère qu’elle va passer. Les (2) planches utilisées pour la réaliser sont de José Rios Lopez et proviennent de la page des "Émanants" (http://messagesdelanature.ek.la/alien-project-les-momies-du-perou-3-p1285182).

Ce que la figure montre en haut, c’est une photo du torse de Josefina ou se trouve un "implant". Juste en dessous il y a deux tomographies (deux niveaux de l’implant), sur lesquelles ont distingue l’implant (en rouge) devant une vertèbre elle-même plus ventrale que l’omoplate. (Cette dernière a l’air unique ce qui en soit est bizarre mais ça peut être artefactuel.) Les os ronds de part et d’autre sont les "humérus". Les vertèbres montrent une région plus dense, large et arrondie du côté de l’omoplate, que j’ai pointée avec une flèche magenta. Cette région ressemble fortement à un centre de vertèbre. Cela voudrait dire que le centre de la vertèbre est dirigé vers le dos ce qui est contraire à ce qu’on observe chez les animaux terriens.

C’est d’autant plus bizarre que Josefina montre aussi des vertèbres dont le centre est dirigé vers le ventre. Par exemple, celui pointé par une flèche magenta sur la figure du bas. On sait que c’est Josefina parce que c’est le "reptilien" qui a des "œufs" ("3-Huevos"). Ces derniers sont bien évidemment du côté du ventre. Le centre de l’autre vertèbre sur cette planche est désigné par "8-Cuerpo vertebral" ; je pense qu’il s’agit aussi de Josefina.

Le même spécimen aurait donc des vertèbres inversées les unes par rapport aux autres. Je ne vois pas beaucoup d’explications pour une telle anomalie :
- Soit les "ET" ont vraiment des vertèbres inversées. Il faudrait donc expliquer la présence du canal neural (qui ne se suivrait pas entre certaines vertèbres puisqu’il serait soit ventral soit dorsal).
- Soit Rios Lopez se base sur des images de très mauvaise qualité pour ses dessins (ou dessine mal). Mais, dans ce cas, y a-t-il des images de bonne qualité qui permettraient de vérifier ?
- Soit les images représentent la réalité et c’est un autre indice en faveur d’un d’un montage à partir de vertèbres placées un peu n’importe comment* par des personnes qui ne s’y connaissent pas vraiment en anatomie.

Dans tous les cas, le fait que Rios Lopez ne remarque même pas une anomalie aussi criante laisse à se demander s’il s’y connait vraiment bien en anatomie. Pas juste lui, en fait, puisqu’il n’est pas le seul scientifique revendiqué qui aurait analysé (attentivement, n’en doutons pas) les tomographies et radios de Josefina sans rien déceler.

Cela pose une autre question : qu’en est-il des autres "reptiliens" comme Alberto, Victoria et les triplets de la dernière heure ("Riri, Fifi, Loulou") ?

* Mon hypothèse privilégiée, spéculative mais basée sur la morphologie générale de la vertèbre, est qu’il s’agit d’une vertèbre caudale de chat ou autre petit carnivore.

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Irna - le 29 novembre 2017

Encore un clou dans le cercueil de l’Alien Project ! On en est à combien ? :)

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Desnes Diev - le 29 novembre 2017

Bonjour Irna,

Le cercueil est lourdement cloué mais j’ajoute un peu au lest ;-)

Vers 3m10s cette vidéo : https://vimeo.com/244690665?ref=fb-share&1 , ils prétendent que les reptiliens n’ont pas de tibia et pas de péroné (fibula). Ce n’est pas une erreur d’inattention parce qu’ils répètent ça en trois langues. Cela voudrait dire qu’il n’y a pas d’os dans l’avant-jambe, entre le fémur et les os du pied. Un peu après, ils montrent que Victoria a un os dans l’avant-jambe... je me demande lequel puisqu’il viennent de dire qu’il y en a aucun.

Vers 6m35s, on voit une radio horizontale du crâne d’Alberto. Les similitudes avec un crâne de carnivore sont évidentes : base du crâne de forme triangulaire s’amincissant vers la droite (vers l’avant du vrai crâne), avec le (faux) "foramen magnum" au niveau du basisphénoïde ; on distingue même les contours des bulles tympaniques qui ont probablement été brisées. Je ne sais pas qui est le présentateur (Zalce Benitez ?) mais, pour ne pas remarquer le problème sur une image aussi large, il faut qu’il ne soit pas bien compétent sur le sujet en plus d’être aveuglé par son envie de croire aux ET.

Vers 7m52s, il y a un panoramique sur une radio de Josefina avec une bonne résolution : les vertèbres à partir de celle qui est juste au-dessus de la "clavicule" jusqu’à celle au bas de l’implant, inclusivement, pourraient être inversées (arrêt de la vidéo vers 7m54s) mais ce n’est pas clair à 100%. La présence d’une sorte de cavité au centre de la première pourrait signaler un bris de l’arc neural ; quoi qu’il en soit, elle ne semble pas avoir de centre et ne montre pas de correspondance avec les centres (?) qui sont au-dessus.

J’arrête là même s’il y aurait encore beaucoup à dire.

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Irna - le 29 novembre 2017

ils prétendent que les reptiliens n’ont pas de tibia et pas de péroné (fibula)

Ils disent la même chose pour le bras : pas de radius ni de cubitus. A leur décharge, je suppose qu’ils devaient vouloir dire "pas le tibia et le péroné habituels, mais un os unique", et idem pour l’avant bras. Et sinon, pourquoi appeler ces "êtres" des reptiliens, alors que les reptiles ont bien radius et cubitus, et tibia et péroné ?

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Desnes Diev - le 29 novembre 2017

[Irna :] "Et sinon, pourquoi appeler ces "êtres" des reptiliens"

J’imagine que le terme plaisait parce que les "caractéristiques reptiliennes" se réduisent à la présence des "oeufs" (qui ne sont pas une caractéristique unique aux reptiles).

Le terme a de toute façon la même valeur taxonomique ou biologique que : "poupée réalisée à partir d’os hétéroclites".

« Momies aliens » du Pérou : le point de vue d’une archéozoologue
Desnes Diev - le 1er décembre 2017

Bonjour,

Pour ajouter un complément d’information : ce qui me semble le moins plaider en faveur du terme "reptile" est que ces têtes ne montrent aucune fenêtre (ou fosse) temporale (f.t. ; voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_temporale ). L’immense majorité des reptiles connus (dinosaures et oiseaux compris) sont ce qu’on appelle des diapsides, c’est à dire qu’ils possèdent deux fenêtres temporales*. Ces fenêtres sont bordées par des barres osseuses, il y en a trois mais je n’en mentionne que deux : la barre temporale (b.t.) supérieure - qui borde ventralement la f.t. supérieure, donc la sépare de la f.t. inférieure - et la b.t. inférieure - qui borde ventralement la f.t. inférieure, donc "ferme" le crâne latéralement et/ou ventralement.

Dans les espèces actuelles, seules les crocodiliens et une sorte de lézard néo-zélandais (tuatara ou sphénodon) sont des diapsides non modifiés. Les lézards, les serpents et les oiseaux ont perdu une ou les deux b.t. Les tortues sont maintenant considérées comme des diapsides dont les fenêtres se sont refermées secondairement.

Par comparaison, les mammifères sont des synapsides : ils ne possèdent qu’une f.t. (l’inférieure) et la b.t. inférieure est modifiée et prend le nom d’arc zygomatique.

Que Rios Lopez parle de reptile en ignorant la question des fenêtres temporales est un autre indice de son vouloir-croire qui n’est pas, ou mal, compensé par de la compétence en anatomie.

Autre bizarrerie : où sont les yeux sur les petits crânes ? Les différentes radios et tomographies que j’ai vues ne montrent pas d’orbite (et encore moins de reste d’œil**). Pour me faire une idée d’où pourraient être les yeux, je suis parti d’une illustration de Josefina par Rios Lopez (voir figure) : j’ai tracé une échelle (en vert sur la figure) pour avoir une idée, approximative, de la position de la bouche par rapport au bas et au haut des yeux. J’ai comparé avec une radiographie du côté du "visage" de la même Josefina (postée par Rios Lopez). Il faut noter tout d’abord que la tête sur la radio montre probablement un léger angle ; j’ai indiqué par deux paires de flèches jaunes des structures qui semblent décalées sur la gauche et la droite du crâne. (La paires du bas pointe ce qui ressemble à la cochlée.)

J’ai donc placé mon échelle sur la radio et pointé la bouche présomptive avec une flèche magenta et dessiné un ovale de la même couleur à l’emplacement potentiel de l’œil, en essayant de respecter le plus possible l’espace disponible. C’est évidemment approximatif, et le résultat est influencé par l’angle de la tête, mais il est assez clair qu’il n’y a pas beaucoup de place pour un globe oculaire. S’il y avait des yeux ils seraient presque plats, ce qui ne me parait pas très optimal pour voir.

Je n’ai pas trouvé dans les documents sur ces "reptiliens" de démonstration de la présence des yeux. C’est comme si les paupières sur le revêtement leur suffisaient pour conclure à la présence d’yeux. Est-ce que les membres d’Inkari s’imagineraient que, sur cette tête : http://retroplane.net/modelage/Super-Sculpey_7-pt.jpg , les yeux ont été fonctionnels juste parce qu’il y a des paupières ?

* Je précise que ces fenêtres n’exposent pas le cerveau car le crâne est bien plus que la boite crânienne qui entoure ce dernier.
** Ce qui s’accorde quand même avec le fait qu’il ne semble pas vraiment y avoir de tissus mous comme des muscles, nerfs, vaisseaux, etc. Seulement quelques cas "d’organes internes non-identifiés" (OINI).