Forum de l'article

L’aventurier et la justice, nouvel épisode

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
L’aventurier et la justice, nouvel épisode
Pacha - le 13 juin 2017

Coucou,
Pour un oeil averti, les gravures sur pierre qui font courir Thierry Jamin à la recherche de Paititi sont bien plus anciennes que la civilisation inca et sont présentent dans l’ensemble du bassin amazonien, elle ne sont pas du tout caractéristique du style inca qui se distingue par l’utilisation de lignes droites, et de formes géométriques.
Thierry Jamin est très embêté car depuis 10 ans des équipes d’archéologues prospectent la foret amazonienne et les conclusions sont sans précédentes, depuis 10000 ans et ce jusqu’à l’arrivée des conquistadors la foret amazonienne était intensivement cultivée (la terra preta)..... Je vous renvoie à l’article de Archéologia n°536 d’octobre 2015 "Amazonie". C’est quelque 30 millions d’individus qui vivaient dans l’ensemble du bassin amazonien à l’arrivée des Espagnols (estimation basse), les techniques d’archéologie aérienne montrent des canaux de circulation, des champs surélevés, des civilisations riches, ingénieuses sont en train d’être mises à jour mais nettement moins médiatiques et moins spéculatives que n’est celle des Inca... Et suggestion à notre passionné plutôt que de demander de financer à des internautes qui n’y connaissent pas grand chose en archéologie une énième aventure où il pause pour la postérité sur des photos chemise militaire, machette à la main,chapeau sur la tête, il existe une technique de prospection aérienne que TOUS les archéologues un tant soit peu professionnels connaissent qui s’appelle le LIDAR et qui permet de traverser la couche végétale des forets et d’observer le sol......J’imagine qu’avec tous les dons qu’il a reçu des ululeurs il aurait pu financer cette prospection aérienne. Il est certain qu’utiliser des baguettes de sourcier comme il l’a fait au Machu Pichu est bien plus rentable........ De qui se moque t’on ?????????
D’autre part je vous renvoie aux journaux des conquistadors, de ceux des religieux qui les accompagnaient au XVI siècle et qui font mention de la techniques de la déformation des crânes très explicitement décrite et avec moults détails....... Un historien comme Thierry Jamin n’a absolument pas pu passé à coté. Vous trouverez ces livres dans tous les bonnes librairies, FNAC, CULTURA......
Mon avis est le suivant, Thierry Jamin a passé 15 ans de sa vie à se faire financer par les internautes incrédules une chasse au Dahu qu’il a tué à force d’expéditions mensongères (regarder son CV), où comme seule preuve de l’existence d’une mythique citée Inca il brandit des céramiques et de pétroglyphes qui ne le sont pas....Inca. Voyant l’arrivée de vrais scientifiques, d’archéologues chevronnés sur son terrain d’exploration il n’a plus d’autre solution que de se trouver une seconde vache à lait pour les quinze ans qui lui reste à venir jusqu’à la retraite.
Bien à vous.
Pacha.

L’aventurier et la justice, nouvel épisode
Irna - le 14 juin 2017

Bonsoir,
effectivement pour les spécialistes les pétroglyphes de Pusharo n’ont rien d’inca, mais sont l’oeuvre de peuplades amazoniennes sans rapport avec la courte colonisation inca du XVème siècle, voir par exemple https://www.academia.edu/3166741/Los_petroglifos_de_Pusharo_Madre_de_Dios_Per%C3%BA_Consideraciones_arqueol%C3%B3gicas_y_geol%C3%B3gicas
Sur les récentes avancées de l’archéologie de l’Amazonie, on peut lire aussi cet article http://huet.blog.lemonde.fr/2017/03/04/travaux-dhercule-en-amazonie-precolombienne/ basé sur la synthèse de Stéphen Rostain.