Forum de l'article

Maria, Josefina et les autres

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Maria, Josefina et les autres
yopyop - le 28 juin 2017

Pour ceux qui trouvent cette affaire intéressante :
https://www.facebook.com/cesargerardo.cayoespino/videos/1510334749023917/

de mon point de vue la meilleure video sur le sujet

C’est une réunion à Nazca à destination des gens de Nazca, principalement qui travaillent dans le tourisme. Beaucoup de touristes viennent à Nazca pour voir les lignes, mais le drame de la ville, c’est que très peu de touristes restent, ne serait ce qu une nuit, les gens arrivent de Lima survolent les lignes, visitent un peu, et partent aussitôt vers Cusco ou Arequipa. Cette ville n’a donc pas de capacité et d’infrastructure qui permettent d’accueillir beaucoup de monde, ce qui est la préoccupation qui a provoqué cette réunion.

L’organisateur remercie, le délégué local du ministère de la culture, TJ, et Jois Mantilla , d’avoir pris conscience en tant que "responsables de l affaire", des inquiétudes des gens de Nazca et d’être venus a leur demande. Il râle également contre le gouvernement qui comme d’habitude s’en fout et ne fait rien.

Le représentant local du ministère dit :
- que TJ et Inkari Cusco n’ont aucun but lucratif (il faut savoir que ça peut paraître bizarre au Pérou de faire quelque chose avec un autre but que le pognon), le seul objectif est de faire connaître et analyser les restes
- que le teaser de Gaia a eut plus de visibilité en 48h que n importe quelle campagne de promotion touristique du gouvernement

José Mantilla explique :
- tout a été fait dans les règles scientifiques de l’archéologie, précautions, examens, analyses
- remercie les rares archéologues qui ont bien voulu l écouter sans avoir les pièces entre les mains
- tous les scientifiques radiologues etc … qui auraient du ou pu , trouver des indices de fake n’ont rien vu
- en plus de 15 ans de journalisme il n arien vu de semblable
- qu il faut faire plus d’analyses avec plus de moyens
- le ministère n’a montré aucun intérêt pour l affaire, et n’a répondu à aucune de leur demande
- les restent paraissent non humains, si ils ont été modifiés, cela a été fait a l’époque de la datation il y a 1700 ans, pourquoi les Nazca auraient fait ça est un mystère
- que les gens de Nazca doivent se réunir pour faire pression sur le ministère, entre autre pour avoir un « museo de sitio »

nb : les « museo de sitio » , sont des musées qui sont a proximité des lieux des découvertes archéologiques, le but de ces musées est de permettre un développement des régions, en empêchant toutes les pièces archéologiques de partir à Lima.

- que les gens de Nazca doivent s’unir, pour pas que la découverte et les artefacts ne leur échappe et puisse profiter a toute la population de Nazca, que des gens de Pisco et Paracas essayent disent que le site est chez eux et essaye de récupérer les futurs bénéfices
- que ça appartient à la ville de Nazca, mais qu il faut avoir les artefact a montrer sur place

ça comment a faire long la transcription je résume maintenant :)

c’est pas des malformations, des mutilations, c’est une autre espèce
inkari a demandé une autorisation pour acheter des pièces pour pas qu elles disparaissent dans la nature

Thierry Jamin présente l institut Inkari, ses action passées, leur travail et leurs objectifs
précise que se n’est pas une association ufologique

que des péruviens viennent souvent leur apporter des pièces archéologiques ou leur signaler des ruines, qu ils les dirigent toujours vers le ministère de la culture

comme ca que des gens sont venus les voir en octobre 2016, avec des objets bizarres et une histoire bizarre, ils ont pensé a un fake et ont commencé a étudier « doucement », et plus de pièces plus d’analyses, pour les pièces assemblées recherche de qui aurait pu les assembler et a quelle époque

petit a petit, d’autres pièces, d’autre questions, d’autres examens

l’espagnol de TJ ca fait mal aux oreilles !!!

que lui n a aucune compétence pour dire si c est une fraude ou non pour les momies, il ne fait que répéter les conclusions des medecins, biologistes, anatomistes ….

qui disent qu il faudrait beaucoup de compétences précises et techniques pour fabriquer des faux comme ca

JM : parle de matériel génétique concentré dans un œuf

TJ dit qu il a pensé que même si il y avait qu un seul petit pourcent que ce soit vrai, ca valait la peine de faire quelque chose pour éviter que tout parte chez des collectionneurs, qu ils ont fait le maximum pour éviter que tout soit vendus, les huaqueros se voyaient riches et voulaient des millions.

Que des pièces sont partis en Italie et ailleurs, dont une momie mieux conservée que la fameuse « Juanita » ( elle est a Arequipa je crois)

la momie gaia, ressemble a un hybride, entre les humain et les autres qu ils ont vu …

le 11 a lima ils vont expliquer :
- les faits
- l histoire
- le 14 les 1er resultats ADN
- laisser parler les spécialistes
- l institut inkari ne dira pas c’est vrai ou c’est faux, c est entre les mains des scientifiques

L’organisateur :
de toute manière que ce soit vrai ou faux il faut essayer de sauver les pièces
puis il part un peu en live lol

le représentant du ministère de la culture local ( hiérarchie au dessus de celui de Nazca)
les informations ont été remontées et le ministère n a rien fait
par relation il quand meme été possible qu une enquete soit lancée sur la possibilité de l existence du lieu d’origine des artefacts
après 1 mois, l enquete n a rien donné, donc via la justice ils ont convoqué les témoins de l affaire

ensuite du blabla de fonctionnaire entre accuser les gens, justifier l inaction du ministère, admettre une partie de son inefficacité, promettre qu ils vont faire quelque chose etc ….

Maria, Josefina et les autres
adrenochrome - le 28 juin 2017

Donc ça partirait en dérives politiques avec tout ce qui peut en découler de mauvais ? :/
D’après ta retranscription, les politiques locaux seraient prêt à tout pour exploiter financièrement cette histoire au détriment de son authenticité. Encore des personnes que ça arrangerait bien de ne surtout pas mettre en évidence le fake et au passage cela fait une couverture de rêve pour Thierry Jamin (il aurait écrit l’intégralité du contenu que la réunion que ça ne l’aurait pas mieux servi). Il manquerait plus qu’un petite dimension corruption ...

Dans le genre ufologie&politique, ça m’évoque le cas de Brien Foerster qui se retrouve directeur adjoint du musée d’histoire de Paracas.

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 28 juin 2017

Dans le genre ufologie&politique, ça m’évoque le cas de Brien Foerster qui se retrouve directeur adjoint du musée d’histoire de Paracas.

C’est un Musée Privé, peut-être lui appartenant, ça n’est pas un Musée National.

Maria, Josefina et les autres
yopyop - le 28 juin 2017

L’archéologie au Pérou a toujours été une histoire de pognon via le tourisme, et il faut aussi rajouter une dimension nationaliste.
C’est la 1ere ou 2eme ressource du pays, avec l avantage d’être étalée sur tout le territoire, même si c est Cusco qui attire le plus de monde.
Le poste d’archéologue du ministère : pognon et prestige. ( ce qui n’empêche pas qu il y ai des gens compétents, mais la motivation c’est pas l’étude des civilisations pré hispaniques)
La corruption est omniprésente, je vois pas pourquoi elle serait absente de cette histoire.

Ensuite chacun en déduit ce qu il veut, je n ai fait qu essayer de traduire au plus proche

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 28 juin 2017

mercredi 28 juin 2017 à 08h16 - par yopyop

Pour ceux qui trouvent cette affaire intéressante :
https://www.facebook.com/cesargerardo.cayoespino/videos/1510334749023917/

Merci à toi, pour la peine d’avoir presque tout traduit..il n’en demeure pas moins qu’au bout de l’histoire, ça parle d’un musée de proximité (Muséo de Sitio), faut peut-être connaître le lieu de sité avant, non ? Qu’il s’en dégage une situation aussi ambiguë que stérile que déformée de plusieurs choses qui restent à prouver.

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 28 juin 2017

- les restent paraissent non humains, si ils ont été modifiés, cela a été fait a l’époque de la datation il y a 1700 ans, pourquoi les Nazca auraient fait ça est un mystère

Un chien passé sous un camion ne paraît pas humain non plus....Blague à part, on a donc une datation maintenant ? Je croyais que ça n’avait été fait que pour "Maria"

c’est pas des malformations, des mutilations, c’est une autre espèce

Evidemment

l’espagnol de TJ ca fait mal aux oreilles !!!

Je suis tout à fait d’accord avec vous !!

il ne fait que répéter les conclusions des medecins, biologistes, anatomistes ….
qui disent qu il faudrait beaucoup de compétences précises et techniques pour fabriquer des faux comme ca

C’est du réchauffé, ça...On a vu dans les autres articles que les squelettes sont en vrac, et la facture des momies semble très grossière ; en tout cas, ça ne semble pas si technique que ça à fabriquer.

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 28 juin 2017

Après il faut voir si la ville de Nazca réussira à tirer profit de cette publicité gratuite (sans tomber dans la dérive soucoupiste !) ; si c’est le cas, ça peut être tout à fait positif

Maria, Josefina et les autres
Irna - le 29 juin 2017

@ L.Despoutres

Après il faut voir si la ville de Nazca réussira à tirer profit de cette publicité gratuite (sans tomber dans la dérive soucoupiste !) ; si c’est le cas, ça peut être tout à fait positif

J’espère qu’ils éviteront de mettre trop d’espoir dans un développement à base de tourisme ufologique ou pseudo-archéologique ; les quelques exemples qu’on a eu dans le passé (le parc de Von Däniken, l’arche de Noé du Kentucky, les "pyramides" bosniennes) ne sont pas concluants : projets non-rentables passés les premiers mois de curiosité, et qui contribuent à diffuser à dans le public des idées pseudoscientifiques :(

Maria, Josefina et les autres
Irna - le 29 juin 2017

A compléter avec cette interview du Directeur de la Culture, Jhony Isla : https://www.facebook.com/EcoTv.Peru/videos/545367825587438/ ; interview réalisée juste avant la conférence de Jamin, où il a failli ne pas pouvoir rentrer, n’étant pas sur la liste des invités !

Maria, Josefina et les autres
Irna - le 30 juin 2017

@yopyop : J’ai oublié de vous remercier pour la traduction de la vidéo ! Elle a d’ailleurs beaucoup plu à Yves Herbo, qui la reprend sur son site - sans la créditer bien sûr, ni dire d’où elle vient :D

Maria, Josefina et les autres
yopyop - le 30 juin 2017

@ Irna de nada :)

Pour le site SFH, rien que de savoir que des gens vont décortiquer dans tous les sens une trad faite a l arrache à partir d’une video de portable avec un son dégueulasse pour appuyer leur argumentation dans un sens ou l autre, suffit a m amuser :)

L histoire à l air d’être pliée avec le document du ministère et Paul qui confirme son authenticité tout en restant sur sa version.

Maintenant j aimerai bien savoir qui a fabriqué, qui a organisé, qui savait dès le début, qui s’est fait manipulé, et dans quel but.

aux pressés qui savent tout : merci de pas répondre "le pognon", sans donner les investissements de Gaia et Mausan, le prix des abonnements, les coups de tournage des épisodes etc ....

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 30 juin 2017

@yopyop

Je me permets de vous faire part de mon petit scénario personnel (sans affirmer que c’est le bon)
- Il est probable que les momies ont été fabriquées par un "atelier" sans qu’on puisse trop savoir pour l’insant qui (c’etait peut-être une coopérative de huaqueros, qui sait ?)
- Paul est le premier à être approché, par un intermédiaire qui se présente comme huaquero (pour faire plus vrai)
- Pour des raisons qui restent mystérieuses (peut-être pour faire de la pub à sa secte), Paul essaie ensuite de faire monter cette affaire d’aliens.
- Son choix tombe sur TJ, qui dispose de beaucoup d’atouts : il n’est pas en liaison avec les milieux UFO, il a un certain capital confiance auprès de ses fans, une petite audience sur YouTube et un -léger- vernis scientifique.
- TJ est justement un peu dans la dèche, Païtiti se fait attendre depuis 5 ans déjà, il cherche un moyen de rebondir. Pour lui, cette affaire de martiens est du pain bénit, il démarre au quart de tour, obsédé par sa posture de grand découvreur.
- Jaime Maussan, lui, c’est le "prédateur" : il guette les affaires mûres pour les exploiter au maximum avec ses conférences hors de prix. Lui il s’en fout que ce soit vrai ou faux, de toute façon il aura vendu les billets d’entrée. C’est probablement le seul qui va faire de l’argent.

Voilà ma vision de l’affaire, encore une fois, vous êtes libre de la contester :)

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 1er juillet 2017

Je me permets de vous faire part de mon petit scénario personnel

Tout est possible mon ami, d’autant plus que les autorités péruviennes ont "dédouané" Paul, puisqu’elles lui ont restitués ses "artéfcats" après analyses, qui a conclu à des faux. Donc si Paul s’est fait refiler des faux par un faussaire, c’est qu’il y a des faussaires (saviez-vous qu’il y a un musée d’artéfacts falsifiés au Pérou ?) , le fournisseur-faussaire est connu de la Justice avec laquelle il a eu des ennuis et qui est en cavale. Ajoutez à ça le site qui demeure mystérieux. Personnellement, j’ajouterais : si les ET seraient arrivés jusqu’à nous, c’est qu’ils maîtrisaient une certaine technologie, cette même technologie leur aurait permis haut la main de fabriquer "de qualité industrielle" les fameux "implants" qui me paraîssent grossièrement faits, alors que nous, nous pouvions fabriquer des pièces de haute précision déjà au 19è s. Par ailleurs, ils me paraîssent de simples renforts pour tenir l’ensemble, on le voit au niveau des clavicules et du bassin, mais c’est juste une opinion comme ça, je ne suis pas expert. Quant au métal lui-même, il est visiblement non oxydé, sachant que le platine est abondant à Cusco et qu’il ne s’oxyde pas, ou même d’autres métaux comme le titane...j’ai cité le platine avant le titane, car il est plus facile à travailler et plus maléable..bref ! Me voilà moi-aussi à faire élucubrations :)

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 1er juillet 2017

Comme disaient les experts français dans BLTV : « Si on voulait faire des fausses momies, on pourrait faire beaucoup mieux que ça »

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 1er juillet 2017

samedi 1er juillet 2017 à 15h03 - par L.Despoutres

Comme disaient les experts français dans BLTV : « Si on voulait faire des fausses momies, on pourrait faire beaucoup mieux que ça »

Oui, d’autant plus que par le passé, des fausses momies ont posé des problèmes à des archéologues, avant qu’elles ne soient démysthifiées. Si la Police met le grappin sur Mario, elle lui fera cracher le morceau et là tout changera...mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin, chercher quelqu’’un en Amazonie avec des frontières invisibles etc...pas facile à moins d’avoir le concours de notre ami GG

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 1er juillet 2017

D’autant plus que la police n’a pas de raisons précises de poursuivre Mario sur cette affaire-là, s’il s’avère qu’il n’y a pas utilisation de matériel humain..
Au pire il se prendra de grandes tapes dans le dos : « Alors comme ça tu as encore couillonné un gringo ? Ha ha ha ! Sacré Mario, va ! »

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 1er juillet 2017

samedi 1er juillet 2017 à 15h52 - par L.Despoutres

D’autant plus que la police n’a pas de raisons précises de poursuivre Mario sur cette affaire-là, s’il s’avère qu’il n’y a pas utilisation de matériel humain..

Moi je pense pourtant qu’il y a 3 raisons majeures de le poursuivre

1- Trafic d’objets. Si ce sont des vrais il est bon, si c’est de la contrefaçon, il est bon aussi puisque c’est de l’escroquerie.

2- Il ne s’est pas rendu à la convocation qui pourtant est claire dans son texte au cas il ne répondrait pas, il enfreindrait la Loi et dans ce cas poursuivi.

3- On a besoin de lui pour faire la lumière sur l’affaire. Si le site existe, il est bon de l’avoir occulté et pillé, si le site n’eexiste pas il est bon pour avoir monté un canular aux fins d’exactions.

Au pire il se prendra de grandes tapes dans le dos : « Alors comme ça tu as encore couillonné un gringo ? Ha ha ha ! Sacré Mario, va ! »

Hahahahahaha !

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 1er juillet 2017

Ca demande un peu réflexion....

- S’il ne se rend pas à la convocation, là oui, il peut être poursuivi.

- Dans le cas du trafic d’objets, il pourra être poursuivi s’ils sont authentiques. Si ce sont des faux, je répète qu’à mon avis ils le laisseront partir. La contrefaçon, c’est copier les produits d’une marque, ou des documents officiels, fabriquer de la fausse monnaie...si dans le cas des aliens c’est juste de l’artisanat bidon, c’est pas répréhensible à ce que je sache

- Pour le site, rebelote, s’il a vendu des choses authentiques il faudra lui tirer les vers du nez, sinon il n’y a pas de site à trouver.

Il faut tenir compte de la mentalité de la police, nous les « Irna-istes » on aimerait bien savoir les détails de l’affaire mais pour la police il suffit qu’il n’y ait rien d’illégal. Si le patrimoine n’est pas menacé, pas besoin de déplacer des hommes et du matériel (qui ont sûrement des missions plus critiques, d’autant plus que ça coûte de l’argent) pour retrouver un petit escroc qui raconte avoir trouvé des aliens...

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 1er juillet 2017

La contrefaçon, c’est copier les produits d’une marque, ou des documents officiels, fabriquer de la fausse monnaie

Oui disons que le mot contrefaçon n’est pas approprié...mais faire passer des vessies pour des lanternes, ça s’appelle une escroquerie. Par ailleurs, si la momie était dans son était dans son supposé état original, avant d’avoir été éventuellement trafiquée, là c’est détérioration de biens publics et du patrimoine, sans compter le recel dans ce cas-là.

Maria, Josefina et les autres
Irna - le 1er juillet 2017

Si tout était faux, je pense effectivement que « Mario » et les autres ne risqueraient pas grand chose, à moins qu’une victime ne porte plainte pour escroquerie (et ça il y a assez peu de chances, les collectionneurs qui achètent du matériel archéologique sous le manteau restent généralement discrets, même quand ils se font avoir par un faux !)
Par contre il y a quand même de très fortes chances que « Maria » soit une vraie momie pré-inca, et dans ce cas il y a bien pillage et détérioration de bien culturel !

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 1er juillet 2017

Pour Maria je suis d’accord, il faut absolument éclaircir sa provenance.

@Camilo Moreno
S’il y a tromperie il faudrait que TJ porte plainte, ça me semble peu probale, ce serait admettre que ses aliens sont des faux !

Maria, Josefina et les autres
Camilo Moreno - le 1er juillet 2017

samedi 1er juillet 2017 à 19h43 - par L.Despoutres

Pour Maria je suis d’accord, il faut absolument éclaircir sa provenance.

ça va venir, ça va venir un jour ou l’autre...(Musée Grévin ? LOL)

Maria, Josefina et les autres
L.Despoutres - le 1er juillet 2017

Cette affaire m’inspire une réflexion...

Au XVIe siècle, François Ier et les nobles de sa cour consommaient de la « mummie », de la poudre de momies égyptiennes, pour améliorer leur « transit intestinal ». Ambroise Paré, médecin du roi, lui dit un jour :
« Sire, vous pensez vraiment que les anciens Egyptiens ont embaumé leurs parents juste pour soigner vos maux d’estomac ? »

Il faudrait que quelqu’un dise à TJ :
« Thierry, tu crois vraiment que les Nazcas ont embaumé leurs proches juste pour te permettre de faire le kéké sur YouTube ? »

Maria, Josefina et les autres
Irna - le 3 juillet 2017

@L.Despoutres :

Je ne connaissais pas cette histoire du transit intestinal de François Ier, merci :D

Maria, Josefina et les autres
Pacha - le 4 juillet 2017

Bonjour à tous,
Je ne suis pas juriste mais il me semble avoir entendu TJ dire dans les vidéos Utube de AP que l’argent des ululeurs servirait à des analyses certes mais aussi à acheter des morceaux de momies pour "en sauver le plus possible" afin qu’elles ne disparaissent pas dans les mains de collectionneurs privés ???????
Est ce que je me trompe ?????
Donc l’argent a été utilisé pour acheter des pièces de réemploi archéologique à des huaqueros non ???
N’y a t il pas complicité de recèle ??????
Bien à vous.
Pacha

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2006-2019 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Haut de page
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.1.25
amélioré par Pigédius
Hébergeur : HostRound LLC