Forum de l'article

EPR3, expédition maudite... ou virtuelle ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
EPR3, expédition maudite... ou virtuelle ?
Audrey Azura - le 5 octobre 2017

Voyons, Irna, je vous trouve bien mauvaise langue. Notre aventurier (pardon, explorateur) a très bien pu reprendre exactement les mêmes photos, à la même heure et dans les mêmes conditions météorologique. Les nouveaux bâtiments sont juste cachés par la brume, ne la voyez-vous donc pas ? Je vous trouve bien étroite d’esprit !

Au cas où ce ne serait pas clair, ce précédent paragraphe baigne de sarcasme. Une interrogation me reste tout de même : ce genre de chose est-elle bien les mission de l’UNESCO (sans ®, il ne me semble pas que l’organisation soit une marque déposée) d’aller faire ce genre de contre-expertise ? Ou est-ce encore un autre moyen pour l’explorateur de se faire fumer sur du vent ?

EPR3, expédition maudite... ou virtuelle ?
Irna - le 6 octobre 2017

Oui, Audrey, j’étais mauvaise langue : l’explication est simple, l’Aventurier n’a pas obtenu le droit de prendre des photos, voir la mise à jour ci-dessus ; ça me paraît tout à fait cohérent, c’est bien connu que les sites touristiques interdisent la prise de photos :)

Sinon, pour l’UNESCO, l’organisation n’a bien évidemment jamais eu pour fonction de valider une quelconque analyse scientifique...