Forum de l'article

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
L.Despoutres - le 3 novembre 2017

A propos de la contamination bactérienne, j’ai lu quelque part qu’il y avait, pour 1 kg de cellules humaines, 100 000 kg de cellules bactériennes (dont, du coup, un certain pourcentage avec de l’ADN "inconnu").
Je m’amuse beaucoup de la schizophrénie de certains participants qui d’un côté sous-estiment les scientifiques (« ils ne peuvent pas juger sur des images ») et de l’autre les sur-estiment (« si ce n’est pas connu, alors ce n’est pas terrestre », sous-entendu que les généticiens connaissent toutes les espèces de la planète et leur séquence génétique).

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
NEMROD34 - le 3 novembre 2017

« pour 1 kg de cellules humaines, 100 000 kg de cellules bactériennes »

Il y a un problème Grimesque là ... ;-)

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Irna - le 3 novembre 2017

Effectivement, le rapport généralement évoqué est plutôt de 1 à 10 ; mais il semble que ce soit une légende urbaine : dans le lien que j’ai mis dans l’article (https://www.sciencedaily.com/releases/2016/01/160128132026.htm) on estime que ce rapport a été largement surestimé, et que le rapport serait plutôt de 1 à 1,2 ou 1,3, soit 40 milliards de bactéries contre 30 milliards de cellules dans un corps humain adulte.

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Gregoire d’issy - le 13 mai 2019

Article très pointu et très bien étayé qui permet de se rendre compte de la complexité de cette affaire, on s’aperçoit qu’une grande partie de cette découverte comporte certains éléments intéressants mais que ces éléments sont pollués par le manque de moyens, le côté amateur et le sensationnalisme. Il ressort que ce conglomérat d’informations au même titre que les éléments biologique des corps sont en partie des vrais et nous permettent encore de nous questionner sur certaines malformations comme la taille du crâne de maria, la taille de son corps relativement grande pour des personnes de cette époque issue de la culture Nazca, sans compter les 30 pour cent d’ADN humain qui sont des données inintéressantes, cela donne l’impression d’une mise en scène autour d’un élément vrai et dérangeant dans le but de grossir davantage l’affaire. Je n’adhère pas au côté "stalking" de l’article voir du site qui produit un sentiment dérangeant d’intrusion et de traque, je pense qu’il est possible de s’en passer, je ne vois pas l’intérêt de diffuser des informations des recherches d’emplois lancées par des personnes mis à part la volonté de ridiculiser. Les retombées pourraient nuire professionnellement surtout qu’il ne s’agit aucunement de l’affaire des momies concernant le fameux projet de laboratoire ? Idem pour la divulgation du lycée où enseigne cette dame, on est clairement dans la traque..

Merci de prendre en compte l’avis de vos adhérents et des lecteurs qui vous soutienne.

Grégoire

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Irna - le 20 mai 2019

Bonjour Grégoire, je ne sais pas trop ce que vous entendez par "stalking" : toutes les informations regroupées dans cet article sur les différents intervenants dans cette affaire sont des informations publiques, et publiées par les personnes elles-mêmes (sur leur site perso, leur page FB, leur page Linkedin etc.). Elles sont toutes accessibles en quelques clics pour qui veut se renseigner sur ces personnes.
Par ailleurs je ne suis pas trop d’accord sur le fait que ces informations n’auraient pas d’intérêt, ou ne seraient pas liées à l’histoire des momies : la communication autour de ces momies use et abuse de l’argument d’autorité, en présentant ces personnes comme des scientifiques, des spécialistes, biochimistes, généticiens etc., je cite Michel Ribardière :

une équipe de chercheurs, ayant l’argument d’autorité que représentent leurs diplômes, leurs responsabilités (éventuelles) et leurs carrières

A partir du moment où l’avis de ces personnes est présenté comme pertinent, non pas du fait de leurs arguments (aucun de ces "spécialistes" n’a publié d’article scientifique sur le sujet), mais du fait de "leurs diplômes, responsabilités et carrières", il est tout à fait légitime de chercher en quoi consistent ces diplômes etc. Et le fait que leurs diplômes et/ou leurs compétences scientifiques soient systématiquement surévalués est plutôt mauvais signe.

Cordialement, Irna

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
L.Despoutres - le 3 novembre 2017

j’ai lu quelque part qu’il y avait, pour 1 kg de cellules humaines, 100 000 kg de cellules bactériennes

Oui, excusez-moi, j’ai oublié de préciser que c’est au niveau planétaire (on estime qu’il y a autour de 10^30 cellules bactériennes dans le monde,pour 10^24 cellules humaines)

Pour le ratio dans le corps humain je ne préfère pas m’avancer (comme vous le dites, la fourchette va de 1 à 10), d’autant plus que ça doit être différent dans un organisme mort.

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Desnes Diev - le 3 novembre 2017

Bonjour,

[irna :] "même si on peut se demander ce que viennent faire les neurosciences dans l’histoire"

Elle pourrait analyser les "cerveaux" qui ont été trouvés. J’ai dû mal à voir de véritables cerveaux dans ces amas mais je ne m’y connais que très peu en cerveau momifié (et encore moins en cerveau ET).

[irna :] "Cette grande main et le bonhomme bâton sont dorénavant considérés comme des faux par Thierry Jamin"

Il faut quand même noter que le crâne de ce bonhomme ressemble pas mal à celui des petites créatures "reptiliennes" (selon Jamin et al.). On observe même la présence de l’oreille interne du côté présenté comme l’antérieur.
Le crâne déformé sur cette photo laisse à supposer que l’animal a subi un gros coup à la tête. J’espère que les faussaires se servent sur des cadavres plutôt que de "chasser" pour leurs matériaux.

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Irna - le 3 novembre 2017

Il faut quand même noter que le crâne de ce bonhomme ressemble pas mal à celui des petites créatures "reptiliennes" (selon Jamin et al.). On observe même la présence de l’oreille interne du côté présenté comme l’antérieur.

Attention, le "bonhomme bâton" reconnu comme faux par T. Jamin est celui de droite sur la photo ; à ma connaissance il continue toujours à affirmer que les petites têtes isolées de gauche sont authentiques, et ni du chat, ni du chien etc.

Nouvelles de Nazca - Saison 1, épisode 3
Desnes Diev - le 4 novembre 2017

Bonjour Irna,
J’ai cru que tous les éléments de l’illustration étaient considérés comme des faux et que l’encart du haut à gauche représentait d’autres radios du bonhomme. Ce n’est donc pas le cas.