Forum de l'article

Pyramides et cueillette des cerises

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 26 octobre 2018

Bravo pour cet article très complet !
Sur Excel, en C5, ça pouvait s’écrire
=SIERREUR(ARRONDI(B5*10^-ENT(LOG10(B5)) ;2) ;0)
pour 2 décimales
=SIERREUR(ARRONDI(B5*10^-ENT(LOG10(B5)) ;3) ;0)
pour 3 décimales
Désolé, déformation professionnelle

Pyramides et cueillette des cerises
Aurl - le 7 novembre 2018

Haha, je viens de tester cette très élégante formule et cela fonctionne fort bien en effet, c’est autrement plus sobre que mon merdier ^^

Si vous êtes pro du tableur, il ne vous aura donc pas échappé le grand amateurisme du fichier proposé, que je serais par ailleurs bien en peine de cacher. J’ai bricolé jusqu’à obtenir un résultat avec autant d’automatisation que j’en étais capable, mais j’aurai pu mettre ma main au feu qu’il existait une façon bien plus élégante de parvenir à ce résultat lorsqu’on maîtrise le logiciel.

Merci pour la formule Émile !

Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 25 novembre 2018

Merci pour le travail de cet article :)
J’envisageais de développer un outil qui trouve des formules avec des nombres entrés, sur base de votre idée de départ, mais je n’ai pas encore entièrement trouvé comment le faire, j’y réfléchis. Si j’aboutis à quelque chose, je vous en ferais profiter, histoire de répondre aux Grumeaux et Leplatt que n’importe qui peut le faire

Pyramides et cueillette des cerises
Irna - le 25 novembre 2018

Merci de nous tenir au courant !

Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 23 janvier 2019

Si ça peut intéresser quelqu’un (il faut Excel)

Pyramides et cueillette des cerises
Irna - le 24 janvier 2019

Merci Emile ! Dommage qu’on ne puisse l’ouvrir qu’avec Excel :(
Y a pas moyen de le faire fonctionner avec OpenOffice ?

Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 24 janvier 2019

Non, désolé... ça fonctionne avec du code VBA, spécifique à Excel.
Faudrait tout recoder en Basic OpenOffice, ce que je n’ai jamais fait
Y a vraiment personne qui a Excel, qui pourrait tester ?

Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 27 janvier 2019

un exemple de ce qu’on peut obtenir avec l’outil
https://mega.nz/#!YtUXlACB!IelQmGmUJwDZKWhGFNA-PkDvOjhMM16Xbo5jNsUqXpg

Pyramides et cueillette des cerises
Aurl - le 28 janvier 2019

Hey ! Merci beaucoup Émile, c’est super impressionnant ! Je savais pas qu’on pouvait faire ce genre de truc avec Excel (la barre de chargement, muhaha, c’est comme du porno technologique pour moi)

Je m’amuse avec votre programme depuis une semaine (enfin juste une fois de temps en temps, comme il lui faut presque deux minutes pour traiter chaque calcul ^^ ) c’est assez bluffant.

Toutefois, je dois concéder à mon émerveillement premier que ce programme fait des calculs plutôt "compliqués". Il trouve un grand nombre de correspondances numérologiques, mais en passant par des formules plutôt complexes, elles-mêmes reliées par une troisième. Il est difficile de trouver des résultats qui claquent et apparaissent comme une évidence.

Pour le dire autrement, si vous présentez à un amateur d’archéologie romantique que 2 fois [20 coudées moins une coudée à la puissance -2] plus 1, est égal à un dixième de la hauteur en mètre de la pyramide de Khéops, à 4 chiffres significatifs de précision, je doute que vous soulèverez des acclamations. On vous répondra probablement "oui effectivement, avec des calculs tordus on peut sans doute tout trouver, mais la géométrie sacrée des anciens, c’est des choses beaucoup plus évidentes, Pi divisé par 6 c’est égal à la coudée royale en centimètre, et ça, ça ne peut pas être une coïncidence !"

Si vous avez un jour envie de développer votre programme vers quelques chose de plus efficace dans le but de (je vous cite) :"répondre aux Grumeaux et Leplatt que n’importe qui peut le faire" plutôt qu’un programme faisant de très nombreux calculs complexes à partir de quelques valeurs, il sera plus productif d’avoir un programme qui fait des calculs simples (un peu de la même façon que je m’étais limité dans mon laborieux fichier excel) et les sélectionne plus intelligemment, à partir d’un grand nombre de valeurs. Un programme auquel ont fait manger 20, 30, 50 (ou plus) constantes ou mesures issues d’un monument, d’un objet, d’une constellation ou que sais-je, et qui cherche des correspondances entre tout cela en se limitant à des calculs basiques. Ou plutôt que basiques, élégants devrais-je dire.

Par exemple, si vous trouvez pi en mettant des mesures a b c et d respectivement à la puissance 6, 2, 11 et 1, puis en les additionnant, c’est compliqué et pas impressionnant. Mais si vous obtenez un résultat en les mettant aux puissances 1 2 3 et 4, mathématiquement c’est pas différent, mais il y a une sorte d’élégance qui se met en place, d’équilibre esthétique, et la formule gagne alors un pouvoir de conviction énorme. Cela marche aussi si on met tout à la puissance 6 par exemple, dans ce cas on peut même – selon les valeurs utilisées – enchaîner sur du storytelling donnant un sens particulier au chiffre 6.

Dans l’idéal, il faudrait un programme qui permet de générer automatiquement des petits groupement de coïncidences autour d’un objet précis mesuré, tels que l’a initié Umberto Eco dans Le pendule de Foucault :

« Messieurs, dit-il, je vous invite à aller mesurer ce kiosque. Vous verrez que la longueur de l’éventaire est de 149 centimètres, c’est-à-dire un cent-milliardième de la distance Terre-Soleil. La hauteur postérieure divisée par la largeur de l’ouverture fait 176 : 56 = 3,14. La hauteur antérieure est de 19 décimètres, c’est-à-dire égale au nombre d’années du cycle lunaire grec. La somme des hauteurs des deux arêtes antérieures et des deux arêtes postérieures fait 190 x 2 + 176 x 2 = 732 qui est la date de la victoire de Poitiers.

L’épaisseur de l’éventaire est de 3,10 centimètres et la largeur de l’encadrement de l’ouverture de 8,8 centimètres.

En remplaçant les nombres entiers par la lettre alphabétique correspondante, nous auronsC10H8,qui est la formule de la naphtaline. »

Je reste néanmoins très impressionné par votre boulot ! ^^

Pyramides et cueillette des cerises
Emile Lurien - le 28 janvier 2019

Merci d’avoir testé, j’avais peur que personne n’ait Excel
Pour la "simplicité" des résultats, j’ai peur que ça reste manuel, à savoir vérifier les résultats pour voir lesquels peuvent impressionner par leur apparente "coïncidence", la notion de simplicité n’étant pas forcément facile à programmer (ou en tout cas je vois mal comment)
Par exemple, l’outil m’a sorti que 0,6*(phi^4-phi) était une bonne approximation de pi, ce que j’ai trouvé marrant. Et je dois avouer que trouver plus de 400 000 "résultats" pour phi et pi sur Largeur, Hauteur et Volume de la pyramide de Kheops (mon dernier message) (même s’il peut y avoir des doublons), ça permet de comprendre qu’on peut trouver beaucoup de "correspondances"
ça n’est qu’un pied de nez aux numérologues de tout genre, je suis sûr que ça ne les arrêtera pas, mais c’était intéressant à faire :)