Forum de l'article

Alien Project : les faits

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Alien Project : les faits
Philippe Girard - le 17 juin 2019

ALIEN PROJECT - LES FAITS : une petite mise au point !

Irna a expliqué un jour que, dans toutes les affaires qu’elle abordait, elle plaçait le curseur VRAI / FAUX en fonction des éléments dont elle disposait et de son analyse du sujet ; et que concernant l’affaire des momies de Nazca, elle plaçait le curseur plutôt du côté du FAUX mais qu’elle n’avait pas d’avis définitif. Je lui ai indiqué qu’elle avait raison car il fallait être prudent sur ce sujet.

Le post ci-dessus est typiquement du type qu’il faut prendre avec grande prudence : "les faits" en question n’abordent pas le coeur du sujet et il s’agit seulement d’une énumération d’arguments à charge, un peu les fonds de tiroir, dont il faut se méfier ; par ailleurs, les motivations de tels contributeurs anonymes peuvent être très diverses.

Tout d’abord, de qui cela vient-il ? Apparemment, de "un groupe de ululeurs de l’Alien Project qui souhaitent garder l’anonymat". Aux connaisseurs de l’affaire, il est facile d’identifier en premier lieu une personne, effectivement ululeur de la première heure. Je l’appellerai xx37, xx à cause l’anonymat réclamé ; 37 parce que 3 + 7 =10, il se reconnaîtra. A l’époque, xx37 soutenait mordicus non seulement l’Alien project qui n’avait pourtant encore que peu d’arguments probants, mais aussi beaucoup des théories de pseudo-archéologie que combat Irna.
Que s’est-il passé pour qu’il tourne ainsi casaque et s’acharne maintenant à tuer les momies de Nazca : peut-être un excès de personnalité et un désir de prouver ou de se quelque chose ; ou alors un manque de reconnaissance de ses idées dans cette affaire ? Il est en tout cas clairement dans une posture de destruction et de revanche. Quelques autres ex-ululeurs, moins agressives et acharnées que lui, sont sans doute des personnes qui ont été écartées (à tort ou à raison) du groupe central du projet pour des propos ou des positionnements jugés inappropriés.

Une fois cela dit, cette affaire des momies de Nazca est extrêmement complexe et très difficile à appréhender. Il faut donc la regarder dans son ensemble et essayer de comprendre ses caractères spécifiques : le milieu des huaqueros (pilleurs de tombes) qui ne sont pas des universitaires (....), des fonctionnaires du ministère qui ne font probablement pas très bien leur boulot, le Pérou où les affaires ne se traitent pas comme en France mais souvent en sous-main. Et puis ces étranges découvertes dont la diversité et la multiplicité étonnent, et aussi les personnes de Inkari qui ont travaillé sans cesse pour faire avancer la vérité et qui ont pu se laisser aller de temps en temps à trop d’enthousiasme, à des commentaires pas assez vérifiés mais souvent corrigés ultérieurement, à quelques erreurs de communication.

Car Inkari et ses quelque partenaires n’ont bénéficié que de leur bonne volonté, de leur envie de comprendre une chose si étrange, d’un peu d’argent mais pas tant que cela quand on considère le travail qui a été ou qui sera nécessaire. Ce n’est pas comme dans le cas de Otzi, un homme de 5000 ans qui a été découvert dans un névé des Alpes et pour lequel un labo spécial a été aménagé et des centaines d’études lancées et financées par des organismes scientifiques européens. Dans le cas de ces corps de Nazca, aucun organisme officiel n’a encore voulu s’y mettre et cela est à mettre au crédit de Inkari et de ses quelques partenaires d’avoir impulsé des analyses qui ont livré des résultats bien plus importants que les brèves de comptoirs énumérées par les ululeurs anonymes associés !

Moi qui suis plutôt analytique et cartésien, mais néanmoins ouvert d’esprit je crois, je resterai de mon côté sur l’essentiel :

- Les membres de l’équipe Inkari sont des gens honnêtes ; même s’ils peuvent parfois se tromper ou s’emballer un peu, ils cherchent la vérité et ne sont en aucun cas des escrocs qui tromperaient le gens pour de l’argent ; dire des choses en ce sens est très malhonnête et cherche simplement à nuire.

- Des analyses ont progressivement été menées depuis 2 ans : observations et radiographies par des médecins, scanners basse puis haute définition, analyses métallographiques, mesures C14, analyses ADN suivies d’interprétation les plus fines possibles, etc....
Néanmoins, de même qu’ils avaient indiqué au départ que ces corps étaient en plâtre ou avaient été fabriqués avec une imprimante 3D, certains imbéciles (j’ose le mot) ou malfaisants vont indiquer que les fichiers scanners ont été fabriqués, que les spécialistes ADN inventent leurs analyses.....

- Des centaines d’heures ont été passées depuis un an sur les scanners HD pour en tirer des images et des videos montrant au mieux l’intérieur de ces corps et qui sont mises à disposition de médecins et anatomistes. Ces scanners HD montrent des structures corporelles complexes et inconnues ; en les observant, il est difficile d’imaginer comment ces corps "principaux", très complexes dans leur structure organique, ont pu avoir été fabriqués. Qui peut aussi nier que les résultats ADN réalisés par des labos sérieux, même si ce sujet est techniquement complexe, posent de vraies questions ?

J’en resterai là même s’il y a beaucoup à expliquer. Loin de moi l’idée d’affirmer que l’affaire est lisse et que tout est presque compris. Au contraire, il n’y a presque que des questions et peu de réponses définitives. Mais je considère que l’on peut écarter l’hypothèse d’une fraude massive moderne.

Que sont ces corps ? Certains ont-ils été bricolés ? quand ? par qui ? Pourquoi tous ces corps et artefacts dans le sous-sol de cette région ? Espérons que dans un futur proche les habitants de Nazca-Palpa "cracheront le morceau", peut-être en menant d’autres que eux vers les endroits présumés de ces découvertes ; et que les autorités péruviennes joueront un vrai rôle dans cette affaire.

Un sujet passionnant qui mérite mieux que des commentaires partiels et partiaux ; et destructeur pour le plaisir.

Alien Project : les faits
L.Despoutres - le 18 juin 2019

Bonjour,

Le post ci-dessus est typiquement du type qu’il faut prendre avec grande prudence : "les faits" en question n’abordent pas le coeur du sujet et il s’agit seulement d’une énumération d’arguments à charge, un peu les fonds de tiroir, dont il faut se méfier ; par ailleurs, les motivations de tels contributeurs anonymes peuvent être très diverses.

Hon hon. Excusez-moi, mais présenter des analyses des restes qui montrent que lesdits restes sont probablement des faux terrestres, ce n’est pas le coeur du sujet ? C’est quoi, alors, le coeur du sujet, si ce ne sont pas les vestiges ? Montrer des preuves que quelque chose est faux, c’est être à charge ?

A l’époque, xx37 soutenait mordicus non seulement l’Alien project qui n’avait pourtant encore que peu d’arguments probants, mais aussi beaucoup des théories de pseudo-archéologie que combat Irna.
Que s’est-il passé pour qu’il tourne ainsi casaque et s’acharne maintenant à tuer les momies de Nazca : peut-être un excès de personnalité et un désir de prouver ou de se quelque chose ; ou alors un manque de reconnaissance de ses idées dans cette affaire ?

Ne vous est-il pas venu à l’esprit que si un des ululeurs "tourne casaque", c’est peut-être dû au fait que les éléments qui lui ont été présentés n’étaient pas convaincants ? Que les analyses ne soutenaient pas l’hypothèse de l’authenticité ? Ce n’est pas comme s’il y avait eu des analyses depuis 2 ans, dites.
Dire que quelqu’un a changé d’avis à cause "d’un désir de se prouver quelque chose", ça c’est être à charge, parce que vous insinuez qu’il est incapable de raisonner calmement, qu’il se laisse conduire par ses émotions. Par contre quand il était partisan de l’authenticité, il n’était pas du tout mû par ses émotions et le manque de reconnaissance ? Ouuups, double standard.

La base de la science, c’est d’étudier les faits et non les "motivations". Heureusement que vous êtes "analytique et cartésien", hein !

Une fois cela dit, cette affaire des momies de Nazca est extrêmement complexe et très difficile à appréhender. Il faut donc la regarder dans son ensemble et essayer de comprendre ses caractères spécifiques : le milieu des huaqueros (pilleurs de tombes) qui ne sont pas des universitaires (....), des fonctionnaires du ministère qui ne font probablement pas très bien leur boulot, le Pérou où les affaires ne se traitent pas comme en France mais souvent en sous-main.

So what ? Qu’implique le fait que les fonctionnaires ne fassent pas leur travail, que les affaires se passent en sous-main ?

Et puis ces étranges découvertes dont la diversité et la multiplicité étonnent,

Au contraire, ça c’est vraiment louche, surtout quand on voit que plus on avance dans le temps, plus on a de corps, plus complets, plus élaborés, etc...C’est très similaire aux affaires des Pierres d’Ica ou de la Collection Chasles, où un faussaire écoule des dizaines de milliers de pièces fausses au même acheteur. Parce que quand l’acheteur a acquis une pièce "extraordinaire", il demande à son "fournisseur" s’il ne serait pas possible d’en trouver d’autres, et évidemment que le fournisseur en trouve d’autres, des dizaines même, et des encore plus extraordinaires, même !
Là, on a d’abord la main, puis le petit bonhomme mal fait, puis le petit bonhomme mal fait avec des oeufs, puis "Maria", puis "Wawita", etc...

Ce n’est pas comme dans le cas de Otzi, un homme de 5000 ans qui a été découvert dans un névé des Alpes et pour lequel un labo spécial a été aménagé et des centaines d’études lancées et financées par des organismes scientifiques européens.

Hum hum. Sauf que :
- Ötzi a été retrouvé en place et dégagé devant témoins, pas acheté au marché
- Il était accompagné d’artefacts archéologiques (son couteau, son arc...)
- Ötzi était un humain normal (sa colonne vertébrale n’était pas un manche à balai), par exemple son contenu stomacal a pu être étudié.
- Les scientifiques ont eu accès à Ötzi et on pu l’étudier de manière impartiale (càd au-delà de : "ooh, on dirait E.T.")

Où est le site d’extraction des momies ? Où sont les artefacts : même pas une pointe de flèche, une boucle de ceinture, un briquet Bic ? Pourquoi n’ont-elles pas été présentées à de vrais experts des momies (non, un radiologue n’est pas un expert en momies) ?

Des analyses ont progressivement été menées depuis 2 ans : observations et radiographies par des médecins, scanners basse puis haute définition, analyses métallographiques, mesures C14, analyses ADN suivies d’interprétation les plus fines possibles, etc....

Oui, et elles on montré que les vestiges étaient probablement des faux (ADN humain, "implants" non bio-compatibles, squelette non compatible avec les mouvements de la vie, etc).

Des centaines d’heures ont été passées depuis un an sur les scanners HD pour en tirer des images et des videos montrant au mieux l’intérieur de ces corps et qui sont mises à disposition de médecins et anatomistes. Ces scanners HD montrent des structures corporelles complexes et inconnues ; en les observant, il est difficile d’imaginer comment ces corps "principaux", très complexes dans leur structure organique, ont pu avoir été fabriqués.

Excusez-moi, mais...des preuves de ce que vous avancez ? Je veux dire, à part répéter ce qui a été dit en 2016 ( avec déjà de la peau et des cellules mortes, mais oui...).
Quid du fait que d’autres ont montré que les momies pouvaient être fabriquées à partir d’os d’animaux ou de momies humaines ? Quid des expert qui disent que les momies sont fausses ? Ah mais c’est sûrement psychologique de leur part, ou jsais pas quoi (#sarcasme).
Et sinon, le fait que l’Alien Project se soit contredit lui-même en affirmant que des momies étaient authentiques pour les désavouer plus tard, ça ne vous gêne pas non plus ? Vous avez lu l’article que vous commentez ?

Qui peut aussi nier que les résultats ADN réalisés par des labos sérieux, même si ce sujet est techniquement complexe, posent de vraies questions ?

Oui, une vraie question : quel niveau de preuve faut-il pour que les croyants comprennent que les momies sont fausses ? Que la momie contienne de l’ADN humain, qu’elle ait pu être sexée par des techniques destinées aux humains, ça ne vous pose pas question ? Même pas un peu ?

J’en resterai là même s’il y a beaucoup à expliquer. Loin de moi l’idée d’affirmer que l’affaire est lisse et que tout est presque compris. Au contraire, il n’y a presque que des questions et peu de réponses définitives. Mais je considère que l’on peut écarter l’hypothèse d’une fraude massive moderne.

Donc vous croyez à l’authenticité des momies ? Oooh, quelle surprise dites donc ! C’est pas comme si votre prose était lourdement orientée...

Et sinon, on peut savoir ce qui est "très complexe", ce que vous avez du mal à appréhender dans cette affaire ? Parce que vous le soulignez deux fois dans votre commentaire. Ou alors c’est juste pour faire genre ? Parce que les questions genre "que sont ces corps", ben : poupées en os d’animaux et momies humaines mutilées. C’est prouvé depuis 2017. Sérieusement, vous êtes sûr d’écrire en 2019 ?

Donc nous voilà encore avec un gros pavé à base de "gneugneugneu j’ai raison et vous vous êtes des méchants donc vous avez tort". Encore une fois, heureusement que vous êtes "analytique et cartésien", et pas du tout partial, sinon j’imagine qu’en plus on aurait eu droit aux insultes en plus.

Alien Project : les faits
NEMROD34 - le 23 juin 2019

Franchement tu estime "sérieux" un labo au sri lanka dans un garage ? Alors qu’étaient annoncées Cambridge et d’autres ?
Rien que ça parce que tout est à l’avenant depuis le début, de l’esbroufe, des gens connus pour tremper dans divers canulars, aucune clarté sur les comptes, des révélations fracassantes tous les trois jours, pour rien au final.
Qu’ils donnent ce qu’ils ont à des gens compétants et en moins d’un mois c’est réglé...