Forum de l'article

Les Tablettes d’émeraudes de Thoth l’Atlante, mythe ou réalité ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Les Tablettes d’émeraudes de Thoth l’Atlante, mythe ou réalité ?
NEMROD34 - le 6 novembre 2019

Ces tablettes et le seul gars au monde qui les a vu me font penser à l’histoire des mormons :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Smith

Les Tablettes d’émeraudes de Thoth l’Atlante, mythe ou réalité ?
L.Despoutres - le 8 novembre 2019

Oui, tout à fait. Sortir des « textes sacrés » de son chapeau et les vendre aux jobards croyants sincères, rien de tel pour passer de « plouc sans avenir » à « prophète vénéré » !

C’est encore plus grossier quand les textes sont mal écrits. Par exemple, dans la tablette III publiée par Jacques Grimault sur Facebook (voir le lien dans le P.S. de l’article), plusieurs choses m’ont fait tiquer :

- C’est du mauvais français : fautes d’orthographe, virgules et traits d’union manquants, utilisation de "parce que" au lieu de "car"... D’accord, c’est un point mineur, d’autant plus qu’il s’agit d’une traduction d’une traduction, mais ça ne coûte rien de se faire relire, d’autant plus que JG est un obsédé de la langue française.
Et s’il s’agit vraiment du message de Toth, dieu de la sagesse, on s’attendrait à ce qu’il s’exprime de manière simple et élégante, pas comme un lycéen qui galère sur une dissert de philo. Il suffit de comparer le verbiage de Dodgin avec la véritable table d’émeraude pour être fixé sur qui est le dieu et qui est le chauffeur de taxi.

- le titre : « Les 3 passoires selon Djehouty-Thoth-Hermès-Mercure ». Sans doute grossièrement pompé sur les 3 trois tamis de Socrate, mais avec un choix de mot malencontreux, car les passoires sont généralement plus utiles pour les coquillettes que pour la "sagesse" ... ce qui donne une coloration grasseyante et plébéienne (voire alimentaire) au texte du vénérable Ancien. A quand la Brouette de la Persévérance et le Nain de jardin de l’Illusion ?

- les bourdes dans le texte :

si la matière n’existait pas il faudrait l’inventer.

« Sacré Dédé, si t’existait pas, il faudrait t’inventer ! » Quand l’expression de votre sagesse millénaire ressemble à une plaisanterie de bistro, il y a peut-être un souci.
+1 point neuneu pour la fin du paragraphe qui dit que sans matière, l’homme ne pourrait pas exister...il aurait du mal à "inventer la matière", du coup !

Très profondément sous la croûte terrestre, dans les Chambres de l’Amenti, j’ai vu des mystères qui sont dissimulés aux hommes.

Oui, "croûte terrestre". Nooon, ça ne sonne pas du tout XXe siècle, comme vous y allez. Sauf qu’en général, quand on parle de la croûte terrestre, c’est par rapport aux "roches visqueuses et horriblement chaudes en-dessous" - donc le texte devrait plutôt être :

« Je suis allé sous la croûte terrestre et il faisait fichtrement chaud, je suis crâmé de partout ! Ouille ! »

C’est ballot, il aurait suffit d’utiliser des expressions passe-partout comme "dans le sein de la Terre", "dans les profondeurs du Monde" (etc.) pour que ça soit cohérent.