Forum de l'article

La géomètrie sacrée des Anciens - Part II

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
La géomètrie sacrée des Anciens - Part II
Whitecoal - le 21 décembre 2019

Je dois admettre que je suis fasciné par l’obstination de ces gens dans leurs hypothèses... Pourquoi se raccrocher aux branches d’un arbre déjà maintes et maintes fois attaqué et découpé par tronçonneuse de la logique qu’on pourrait presque en faire des allumettes ?

La géomètrie sacrée des Anciens - Part II
L.Despoutres - le 14 janvier 2020

Pourquoi se raccrocher aux branches d’un arbre déjà maintes et maintes fois attaqué et découpé par tronçonneuse de la logique qu’on pourrait presque en faire des allumettes ?

C’est simple, leur logique est juste inversée.
La logique scientifique normale voudrait qu’on analyse tous les faits et qu’on en tire des conclusions ; mais QL et beaucoup d’autres ont déjà la conclusion qu’ils cherchent (Les Anciens) et ils organisent juste les faits autour de cette conclusion.

On le voit bien avec la "géométrie sacrée" : QL recherche des figures sur des sites symboliques, comme Angkor ou Gizeh, puisqu’il "sait" que les Anciens y sont passés. Mais il ne va pas regarder si on peut former des motifs avec les fermes autour de Villefranche-de-Rouergue, ou des points choisis au hasard : qu’est-ce que les Anciens seraient allés foutre à Villefranche-de-Rouergue ? Et pourquoi perdre son temps à chercher des figures avec des points aléatoires, puisqu’on sait que les Anciens n’y ont pas touché ? On le voit bien dans le défi à Gollum : il devrait être impossible de trouver des relations géométriques, puisque les antennes n’ont pas été posées par les Anciens. Donc il y a bien une logique, une logique de Shadoks peut-être, mais qui semble cohérente pour des gens non formés à la réflexion scientifique.