Forum de l'article

Quentin Leplat et les statistiques

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rappel de la discussion
Quentin Leplat et les statistiques
Luis Castano - le 3 août 2020

Bonjour.

Je veux profiter de l’occassion pour signaler que M. Leplat n’a toujours pas compris non plus (ou p-ê n’a pas voulu comprendre) que ces objets que l’on appelle "Coudées royales" sont, en fait, des étalons, des règles.

D’ailleurs Champollion signale que l’appelation "Royal" faisait référence à l’objet lui-même (à la règle, non pas au module de 7 Palmes) et Gossellin signale que les auteurs anciens parlent de Petite coudée = 6 Palmes ou 24 Doigts (Coudée naturelle) et de Grande coudée = 8 Palmes ou 32 Doigts.

Sinon, pour finir, ce n’est pas tellement la longueur des étalons qui est importante mais ce qui est inscrit sur ces règles et ce qui est inscrit sur ces règles c’est le modèle humain employé en Égypte : un Homme de 24 Palmes = 1’80 m, tel que indiqué par Girard en 1800 et par Iversen en 1975.

Mais comme M. Leplat n’a pas l’habitude d’étudier en profondeur les travaux en Métrologie d’auteurs qui lui ont précédé il insiste toujours sur la valeur 52’36 cm.

(Note finale : Je n’ai pas les références bibliographiques à portée de main mais je peux les chercher plus tard et les mettre si qqn est interessé).