logo article ou rubrique
Une initiative pour alerter sur la crise des institutions culturelles en Bosnie
Article mis en ligne le 22 février 2013

par Irna

0 commentaires

Il y a un peu plus de quatre mois, début octobre 2012, le Zemaljski Muzej de Sarajevo fermait ses portes, en même temps que six autres institutions culturelles bosniennes (musée d’Art moderne, Bibliothèque nationale, Cinémathèque...). Cette fermeture faisait suite à des années de difficultés (coupures de chauffage, effondrements d’une partie des toits, manque général de moyens pour la préservation des collections, salaires des employés impayés...) faute de budgets suffisants et d’accord politique sur la responsabilité du musée entre les institutions du pays. Cette fermeture est d’autant plus désolante que le musée avait été pendant la guerre un symbole du courage et de la détermination de Sarajevo à résister : malgré les destructions et les difficultés du siège de Sarajevo, le musée n’a jamais fermé pendant la guerre, et l’essentiel de ses précieuses collections (dont par exemple l’inestimable Haggadah) avait été préservé (voir par exemple ici (en) le témoignagne de l’archéologue Lidija Fekeza sur le Zemaljski Muzej pendant le siège).

Une initiative, http://www.cultureshutdown.net/, lancée par un groupe d’intellectuels, artistes, bibliothécaires et scientifiques de plusieurs pays vient tenter d’alerter l’opinion internationale sur cette situation inacceptable ; s’y sont associés de nombreux musées et institutions scientifiques du monde. Cette campagne d’alerte sera émaillée d’actions symboliques : par exemple, à partir du 4 mars, les musées participants sont invités à "barrer" une de leurs oeuvres (en), à l’image de la porte condamnée du Zemaljski Muzej :

Culture shut down
Source

Aucune institution française, à ma connaissance, ne s’est encore jointe à l’initiative, mais j’espère que cela ne saurait tarder !