logo article ou rubrique
Les Tablettes d’émeraudes de Thoth l’Atlante, mythe ou réalité ?
Article mis en ligne le 4 novembre 2019

par Jaco Patrolman

8 commentaires Voir les commentaires

Cet article a été publié la première fois en mai 2019 sur le blog de l’auteur, Projet Utopia

En 2016, est apparu sur le blog La menace théoriste, un article qui répertorie les origines des thèses de pyramidologie. Très bon article de surcroît, mais qui semble avoir oublié une origine possible des « pyramidologues » actuels. il s’agit de :
« THE EMERALD TABLETS OF THOTH THE ATLANTEAN » ou :
« LES TABLETTES D’ÉMERAUDES DE THOTH L’ATLANTE »

Par Maurice Doreal

(À ne surtout pas confondre avec « La Table d’émeraude » ou « Tabula Smaragdina », d’Hermès Trismégiste, comme c’est souvent le cas sur le net… ce sont 2 choses bien distinctes.)
(Exemple d’erreur 1) (Exemple d’erreur 2)
(Exemple d’erreur 3) (Exemple d’erreur 4)

Dans ce texte, qui daterait d’il y a 38.000 ans (rien que ça…), se trouvent énormément d’éléments que l’on retrouvera dans la bouche des tenants de théories alternatives archéologiques.
(Exemples : Jacques Grimault – Patrice Pooyard – Georges Vermard – Mathieu Laveau – Deï mian – Guillaume Delaage – Erik Gonthier – l’auteur du blog Le savoir perdu des anciens – Quentin Leplat – Guy Mouny – Guy Gruais – Jacques Bergier – Louis Pauwels – Ian Niedbala de la chaîne YouTube Planète RAW – Oleg de la chaîne Youtube Pagans TV – Bleuette Diot – Jean-Raymond Binet – Erich Von Daniken - Thierry Jamin – Robert Temple – Michel Deseille – Jean Seimple – Robert Bauval – Robert Charroux – Fabrice Bianchin – Dominique Jongbloed – Antoine Gigal… Liste non-exhaustive… )

Se trouvent donc dans ce texte :
- Les Atlantes (ou toute autre civilisation antédiluvienne technologiquement avancée).
- La sagesse, ainsi que la technologie des Atlantes, leur auraient été révélées par les « enfants de la lumière » venus des étoiles (extraterrestres).
- Des vaisseaux volants.
- La construction de la grande pyramide de Gizeh avec une technique de lévitation acoustique. En prononçant certains mots, cela fait léviter les pierres.
- Et par conséquent, la grande pyramide n’aurait pas été construite à la période du règne de Khéops, mais plusieurs milliers d’années avant.
- Les secrets d’une « science magique » seraient inscrits dans la forme géométrique de la pyramide (ce qui rappelle étrangement la fameuse « science des Anciens », ainsi que la « géométrie sacrée »).
- Un rayon envoyé dans l’espace temps récupère l’énergie de l’Éther (technologie avancée / extraterrestres).
- Thoth est capable de projeter un « rayon vibrant » (technologie avancée / extraterrestres).
- On retrouve aussi la chambre de l’Amenti, qui permet à Thoth de prolonger sa vie autant qu’il le souhaite.

(Et tout ça, rien que dans la première tablette ! Alors qu’il y en a 15…)

Il y a aussi dans ce texte toutes sortes de choses, que l’on retrouve aujourd’hui dans certaines sphères « complotistes ». Comme par exemple un peuple « reptilien » (David Icke, l’une des « stars » de la thèse reptilienne, cite d’ailleurs les tablettes de Thoth pour valider ses hypothèses page 184). Ou encore les « gouvernements secrets » rappelant fortement les mythes d’Agartha et de Shambhala. Ainsi qu’un peuple de grands blonds aux yeux bleus (Aryens) venu de la planète Mars

Tout ceci semble « prouver » toutes ces théories alternatives, et pourtant ce texte est assez peu connu. Et du coup, une question se pose : ces tablettes sont-elles « authentiques » ?

Pour vérifier cela, remontons à l’origine de la découverte des Tablettes d’émeraudes de Thoth l’Atlante :

Maurice Doréal, alias Claude D. Dodgin

Claude D. Dodgin

Claude D. Dodgin, né en Oklahoma en 1898 (ou en 1902, ça dépend des sources…), a parfois utilisé le pseudonyme Claude Doggins, puis principalement celui de « Dr. Maurice Doreal ».

Dans son livre Personal Experiences Among the Masters and Great Adepts of Tibet page 6, Doreal parle de son enfance en affirmant ceci :

« Quand je suis né dans cette vie, j’avais un souvenir complet de mes vies antérieures et de mes incarnations. Et je n’ai jamais eu à réétudier les choses que la plupart d’entre nous oublions. Je n’ai pas eu à apprendre à lire et à écrire. Je n’ai pas eu à apprendre les mathématiques, la physique, la chimie, ni autre chose, car j’avais acquis ces connaissances et conservé mes acquis du passé… »

Ceci semble assez douteux… car il paraît peu probable qu’un enfant avec de telles capacités n’ait pas réussi à trouver de meilleurs jobs que jardinier ou chauffeur de taxi, ou encore vendeur dans un grand magasin… Et pourtant, c’est justement ces métiers-là qu’il exerça une fois adulte…

Ensuite, il serait allé au Tibet pendant 2 ans, pour apprendre directement du Dalaï Lama, ainsi que de « Maîtres ascensionnés » (qui auraient atteint l’illumination spirituelle). Sauf que… lorsque certaines personnes lui ont fait remarquer que son passeport n’avait pas de tampon, Doreal expliqua que c’est son « corps astral » qui aurait voyagé, alors que son corps physique serait resté aux États-Unis… (#tagueulecestquantique)

Pendant ce « voyage », Doreal aurait été guidé par des « Maîtres ascensionnés » de « la grande loge blanche » vers un souterrain secret du Tibet.


Helena Petrovna Blavatsky
 
C’est Helena Blavatsky (fondatrice et première Maîtresse spirituelle de la Société théosophique) qui en parla la première dans son livre La doctrine secrète. Cette « grande loge blanche » serait un groupe d’initiés ayant atteint les plus hautes sphères spirituelles, et qui auraient pour but de guider l’humanité ! N’étant pour la plupart plus sur terre, mais sur « un autre plan de conscience », ces « Maîtres de sagesse » ou « Maîtres ascensionnés » ou « Mahatmas » entreraient souvent en contact via du « channeling » (sorte de télépathie interdimensionnelle…). Mais nous noterons que parfois ils envoient de simples courriers… (pourtant, bien moins pratique…). Il est intéressant de noter que d’après Doreal, certains des « Maîtres ascensionnés » seraient humains, et d’autres seraient d’origine extraterrestre… Idée reprise, entre autres, par David Icke.

La « grande loge blanche »

Ce serait en 1925 que Dodgin (si on le croit sur parole…), sur ordre de « la grande loge blanche », aurait récupéré les Tablettes de Thoth, quelque part en Amérique du sud, dans les ruines d’un temple maya. Puis les aurait remises à leur emplacement d’origine, dans une salle secrète sous la grande pyramide de Gizeh. (Notons, qu’avec tous les scans de la pyramide qui ont été faits depuis, cette pièce secrète n’a toujours pas été décelée…)

Mais la grande loge blanche lui aurait « donné l’autorisation » via channeling, de traduire ces tablettes, et de les publier afin de guider les hommes dans leur quête de vérité spirituelle.

Maurice Doreal dans le magazine LIFE du 14 octobre 1946
https://books.google.fr/books?id=aE0EAAAAMBAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

Dodgin créa ensuite, en 1930, la secte (dans laquelle il a évidemment tenu le « poste » de grand maître spirituel) « Brotherhood of the white temple » ou « fraternité du temple blanc » (à ne pas confondre avec l’autre secte, « Fraternité blanche universelle », fondée par Peter Deunov en Bulgarie en 1922), au sein de laquelle il ouvrit une « école de mysticisme par correspondance »… Et publia des dizaines de livres ésotériques, dont la « traduction » des Tablettes de Thoth (la confrérie se présente comme étant une branche visible de la Grande Loge Blanche Invisible et de par le fait, s’inscrit comme héritière de la Théosophie).

Les tablettes de Thoth

La traduction des Tablettes de Thoth a donc été effectuée et publiée en 1930, par la « fraternité du temple blanc ».

Il y aurait 12 tablettes (et 15 par la suite, mais nous n’avons trouvé aucune info sur le pourquoi de ce changement…) de couleur vert émeraude, qui seraient faites d’une matière créée par transmutation alchimique… Elles seraient impérissables, résistantes à tous les éléments, à la corrosion et aux acides, car leurs structures atomique et cellulaire seraient fixes…

Dessus, seraient gravés des caractères dans la langue atlante, et cette écriture serait exceptionnelle, puisqu’elle se connecterait aux « ondes cérébrales » du lecteur ! Ce qui permettrait non seulement d’être compris par n’importe qui sans avoir besoin de traduction, mais aussi, contrairement à une lecture « traditionnelle », elle permettrait de « ressentir » la sagesse des mots (nous supposons donc que « copier » les symboles atlantes ne permet pas la « traduction automatique » chez le lecteur, puisque Doreal s’est senti obligé de faire une traduction en anglais…).

« Y croivent ceux qui y croyent »

Vous l’aurez donc compris, Maurice Doreal serait la seule personne à avoir vu de ses yeux les Tablettes de Thoth, donc pour valider la véracité de ce texte, nous sommes obligés de croire sur parole ce « Docteur », qui n’a évidemment aucun doctorat, qui est jardinier chauffeur de taxi grand gourou d’une secte, et qui affirme :
- Se souvenir de ses vies antérieures…
- Communiquer via channeling avec des êtres « supérieurs » et des extraterrestres…
- Que la grande pyramide aurait 38.000 ans…
- Qu’il existe des villes où vivent des reptiliens, capables de prendre forme humaine, à 75 km sous terre…
- Que le voyage astral est possible…
- Que l’Atlantide a existé…
- Que l’écriture atlante agit sur les ondes cérébrales…
- Que la fin du monde est proche. Ou plutôt « était » proche… (il affirma en 1946 que cela était imminent… Page 77 et 78)
- Etc… etc… etc…

Cela fait beaucoup de choses à croire…

Et pourtant, sur la toile, beaucoup de personnes pensent réellement que ce texte a été écrit il y a 38000 ans par le dieu Thot lui-même… (Exemple 1) (Exemple 2) (Exemple 3)

Mais il semble plus probable que Claude Dodgin ait lui-même écrit ces fameuses « Tablettes », en s’inspirant d’histoires et de concepts déjà existants avant lui. Il est clair qu’il s’est fortement inspiré d’éléments issus de la théosophie, tels que les grands maîtres ascensionnés de la grande loge blanche, ou encore l’Atlantide, ainsi que le mythe de Shambhala, etc…

Magazine Amazing Stories d’Octobre 1946
https://archive.org/details/Amazing_Stories_v20n07_1946-10.Ziff-Daviscape1736/page/n177

Il semble probable aussi, qu’en tant que fan de littérature fantastique et de science fiction, Dodgin se soit inspiré de fictions issues de la contre-culture en vogue à ce moment là. Comme par exemple le célèbre « The Shadow Kingdom » de Robert E. Howard, publié pour la première fois dans Weird Tales en août 1929, dans lequel l’on retrouve les peuples atlantes et reptiliens.

Pour d’autres influences possibles, je vous invite à aller lire l’article de La menace théoriste évoqué au début de ce post, dans lequel vous trouverez un certain nombre de thèmes qui figurent aussi dans les Tablettes de Thoth l’Atlante, et dont l’origine est antérieure à Doreal.

En considérant que beaucoup de tenants de thèses archéologiques alternatives s’intéressent à l’hermétisme, ou sont carrément hermétistes eux-mêmes (et il y en a VRAIMENT BEAUCOUP !!! → voir les sources en fin d’article), mais aussi le fait que beaucoup de personnes considèrent ces tablettes comme étant un « vrai texte hermétique », il semble donc assez probable que, tout « chercheur de vérité » a de fortes chances de tomber sur ce texte, et va y retrouver des éléments qu’il côtoie et valide en règle générale.
Exemple : l’Atlantide, les extraterrestres, l’hermétisme, le new age, la Lémurie, peuples antédiluviens, peuples pré-adamique, l’alchimie, les reptiliens, Shambhala, Agartha, les mystères d’Égypte et des Mayas, la lévitation acoustique, les vaisseaux volants, etc… etc… etc…

Il ne suffit donc que d’une petite touche de « biais de confirmation », pour que ces « chercheurs » estiment ces tablettes comme étant « la Vérité ».

David Icke
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:David_Icke,_7_June_2013_(1).jpg

C’est d’ailleurs déjà le cas de l’auteur du blog Le savoir perdu des anciens, mais aussi de David Icke (que j’ai évoqué plus haut), ainsi que de Jan Niedbala, de la chaîne Youtube Planète RAW, fervent défenseur des théories archéologiques alternatives, qui, pendant l’écriture de cet article, a justement publié une vidéo sur les tablettes de Thoth l’Atlante. Il présente ce texte comme étant un véritable texte antique, prouvant par ce fait, que ce texte sert réellement de source, pour au moins une partie de la « sphère alternative », alors que ce texte n’est probablement rien d’autre qu’un fake (jusqu’à preuve du contraire, bien évidemment)…

Pour conclure, nous ne pouvons que conseiller de remonter à la source de l’information, avant de « valider » l’authenticité d’un texte.


P.S. : Après l’écriture de cet article, nous avons trouvé d’autres « preuves » qui confirment que ce texte est considéré comme une source fiable par les tenants d’hypothèses archéologiques alternatives.

Déjà, Jacques Grimault, qui a publié le texte de la troisième tablette sur la page Facebook de son association La Nouvelle Atlantide Etc.

Graham Hancock, quant à lui, n’affirme pas que ce texte est véridique, mais le considère tout de même comme étant « intéressant » pour étudier « la vérité » (sic…).


Sources

Rapport entre les « alternatifs » et l’hermétisme (liste non-exhaustive) :

- Jacques Grimault et Patrice Pooyard : https://youtu.be/Kd2h-E7F6mk?t=3296

- Georges Vermard et Mathieu Laveau : https://www.amazon.fr/Tradition-Hermetique-I-Heri-Tep/dp/1912452146/ref=sr_1_6?keywords=georges+vermard&qid=1556399038&s=books&sr=1-6

- Deï mian : https://m.facebook.com/lautreterredesdieux/photos/journ%C3%A9e-de-rencontre-entre-auteurs-a-gauche-de%C3%AFmian-%C3%A0-droite-michel-deseille-%C3%A9cr/1639643749640019/

- l’auteur du blog Le savoir perdu des anciens : https://lesavoirperdudesanciens.com/2018/02/ceci-est-le-texte-traduit-de-la-tablette-demeraude-la-source-de-lalchimie/

- Guillaume Delaage : http://www.guillaume-delaage.com/category/doctrine-hermetique/

- Guy Mouny et Guy Gruais : https://www.youtube.com/watch?v=yKkA1HszCxg à 2min15s

- Jacques Bergier et Louis Pauwels : http://hermetisme.over-blog.com/article-l-enigme-des-aa-des-aaa-et-des-aaaa-4-56936470.html

- Jan Niedbala de la chaîne Youtube Planète RAW : https://www.youtube.com/watch?v=rdKbIKHx6J8

- Michel Deseille : https://m.facebook.com/lautreterredesdieux/photos/journ%C3%A9e-de-rencontre-entre-auteurs-a-gauche-de%C3%AFmian-%C3%A0-droite-michel-deseille-%C3%A9cr/1639643749640019/ )

- Robert Bauval : https://www.datafilehost.com/d/1531d8e7 page 123

- Robert Charroux : http://www.datafilehost.com/d/fea3d549 page 131

- Oleg de la chaine Youtube Pagans TV : https://www.youtube.com/watch?v=rWSjHOCpglY

- Antoine Gigal : https://gigalinsights.com/fr/2017/02/09/les-hieroglyphes-antediluviens-dhermes-thot-existent-ils/

Autres sources :

- http://www.weirdcolorado.net/the-sort-of-amazing-story-of-maurice-doreal-revealed

- https://www.westword.com/news/maurice-doreal-and-his-brotherhood-of-the-white-temple-awaited-the-apocalypse-in-colorado-7285649

- https://mikemcclaughry.wordpress.com/the-reading-library/scientology/scientology-roots/scientology-roots-chapter-seven-2-scientology-is-brothers-of-light-religion/

- http://www.conspiracyschool.com/blog/theosophical-sources-david-ickes-reptilian-theory

- http://www.professorsolomon.com/graphics/visitorstotheinnerearth.pdf

- http://www.excommunicate.com/a-visit-to-the-brothers-of-stjohn-chapters-1-2/

- http://www.excommunicate.com/a-visit-to-the-brothers-of-stjohn-chapters-3-4/

- http://www.excommunicate.com/brotherhood-of-the-white-temple/

- https://mirabilia54.wordpress.com/tag/maurice-doreal/

- http://1stmuse.com/maurice_doreal/

- http://www.excommunicate.com/in-search-of-the-great-white-brotherhood/

- https://books.google.fr/books?id=aE0EAAAAMBAJ

- http://www.jasoncolavito.com/blog/the-emerald-tablets-of-thoth-a-lovecraftian-plagiarism

- https://adeptinitiates.com/emerald-tablets-thoth-emerald-tablet-definitive-guide/